Skip to content

Tout ce que renferme un bourgeon de lilas est incroyable

Prenons un rameau de lilas ou de n’importe quel arbuste […]. Les écailles forment les pièces essentielles du manteau d’hiver des bourgeons. Elles ne sont autre chose que de petites feuilles, durcies, coriaces, enfin modifiées dans un but de défense.
Lire la suite

À Sherbrooke, on est bien perplexe

Et on cherche à savoir…

Il y a une grande discussion dans le moment sur un sujet assez important dans un centre comme Sherbrooke, où le commerce du bois joue un grand rôle.
Lire la suite

« Les femmes peuvent-elles fumer ? »

Question palpitante d’intérêt et tout à fait d’actualité, non seulement au salon mais à la frontière, où les douaniers peu galants refusent aux femmes le joli privilège de passer, pour leur consommation personnelle, quelques cigarettes. Lire la suite

Dans la série « Les inventions de la vie » (95)

Cette absence de vent

Ce grand calme

Ce silence

sont une annonce.

Nous verserons bientôt.

La fierté de Sainte-Agathe-des-Monts

Un groupe imposant de nos jeunes gens est allé samedi soir, à l’arrivée du train de Montréal, féliciter Mlle Cécile Bédard, à l’occasion du succès éclatant qu’elle a remporté dans le concours de beauté organisée par la PATRIE.

Toute notre population se réjouit du fait qu’une de nos jeunes filles a remporté le premier prix dans ce brillant concours. Lire la suite

Retour aux carnets de l’exigeante Simone Weil

Des mots à parcourir bien lentement.

 

Imiter la patience de la matière.

Imiter les jours, les mois, les années dans leur fidélité au temps. « Nature, ce qui est de saison pour toi n’est pour moi ni prématuré, ni tardif (Marc-Aurèle, Pensées) » Renoncement au passé et à l’avenir. Lire la suite

Comment se porte la cité trifluvienne à la toute veille du printemps

Ça sent le printemps.

Lire la suite

Nous sommes à Montréal

Nouvelle parue dans le quotidien La Patrie, édition du 23 février 1909.

Mes oiseaux sont toujours là

Mais, attention, de nouveaux vont bientôt se présenter. Le 17 février 2008, un Carouge à épaulettes mâle, tout à fait silencieux, arrivait. C’est celui qu’on aperçoit sur la quatrième image. Lire la suite

Des nouvelles de Pont-Viau

Vu la belle température de dimanche, il y avait grande affluence de promeneurs et d’étrangers dans nos environs. Lire la suite