Skip to content

Tout petit épouvantail

Réclamant d’être présent.

Ajout aux autres manifestations. Lire la suite

L’approche de la petite mouche

Puis la rencontre de la petite mouche et de la fleur.

Complicité. Lire la suite

Les groseilles à maquereau sont fort belles

Mais la récolte sera bien pauvre, moins d’une dizaine. Le groseillier n’a pas produit de fleurs.

L’année dernière, il fut généreux. Lire la suite

Dans mon coin de pays, enfants, nous appelions cette plante « herbe à puce »

Fouillant dans Marie-Victorin (Flore laurentienne, 1964, p. 517s.), on découvre que ce n’est pas la variété « féroce ». Celle-ci est l’Apocyn à feuilles d’Androsème (Apocynum androsaemifolium, Spreading Dogbane), l’une des deux plantes québécoises connues sous ce nom populaire. Lire la suite

Dans la série « Les inventions de la vie » (115)

Voilà que la lune du 22 juin est au-dessus de ma rue en ce moment

La voici.

Vue de ma fenêtre.

N’affaiblissons pas notre Commission de la capitale nationale

Je me méfie de notre propension à réduire nos belles réussites.

Que se passe-t-il à la Commission de la capitale nationale ?

Lire la suite

À Québec, dans le faubourg Saint-Jean, les cloches jouent « À la claire fontaine »

Les cloches de l’église St-Jean-Baptiste ont causé hier une agréable surprise à notre population.

Elles ont joué plusieurs fois dans la journée l’un de nos airs nationaux, À la claire fontaine, qui n’est composé pour ainsi dire que de quatre notes.

La tonalité de ces cloches étant do, ré, mi, sol, l’air était par conséquent parfait. Lire la suite

Voilà plus de cent ans que Saint-Pierre-les-Becquets a la réputation de produire les meilleures tomates du Québec

Et la demande est forte pour ces tomates. Le correspondant de La Patrie aux Becquets y va de ces quelques mots :

Nos cultivateurs ont encore planté des milliers de pieds de tomates qui ont actuellement une très belle apparence.
Lire la suite

Les Chardonnerets jaunes, mâles et femelles, ont retrouvé leur place

Deux couples de Roselins pourprés vivent avec eux. Et il ne reste plus qu’un seul Tarin des pins. Lire la suite