Skip to content

Qui donc se manifeste à la fabrique de chaussures de Saint-Hyacinthe ?

manufacture de chaussures de saint hyacintheÀ lire la presse québécoise d’aujourd’hui, et en la comparant avec celle d’il y a plus de cent ans, on ne peut s’empêcher de se demander où sont passés tous ces esprits qui se manifestaient dans chacune des régions du Québec ? Lire la suite

Traverser l’hiver

traverser lhiver

Herbe à dindes d’automne

herbe a dindes dautomne

Le montreur de curiosités

sireneIl y a plus de cent ans, dans une ville comme Montréal, le citoyen se voyait proposer toutes sortes de sollicitations, souvent disparues aujourd’hui. Lire la suite

Les vieillards, une marchandise

un vieux montrealais

Un jour, il nous faudra bien une grande histoire des personnes âgées au Québec. Et ne rien cacher. Sous le titre «Les cadeaux annuels. L’expédition de vieillards et infirmes à Montréal», le quotidien montréalais La Patrie, du 22 octobre 1883, raconte ce fait tout de même incroyable. Lire la suite

Pour rasséréner

edward o wilson naturalisteCertaines gens dépriment à la perspective du vieillissement. Mon fils me met sur la piste de ce dossier du New York Times sur des personnes de plus de 80 ans qui continuent d’être créatrices, de vivre au sommet de leur art. Lire la suite

Soudain l’automne

alleeDans la presse québécoise ancienne, il arrive que certains voient venir l’automne avec la tristesse au cœur. Mais bientôt, ils retombent sur leurs pieds. Le chroniqueur de La Patrie du 3 octobre 1883, anonyme, en fait ici la preuve. Lire la suite

Décès de l’écrivain russe Ivan Tourgueniev

yvan tourguenievJe suis heureux de savoir que le départ de ce grand auteur ne soit pas passé inaperçu dans la presse québécoise de l’époque, du moins dans le quotidien montréalais La Patrie. Tourgueniev décède le 3 septembre 1883 à Bougival en France, à l’ouest de Paris, entre Saint-Germain-en-Laye et Versailles. Lire la suite

La caricature du jour

caricature de garnotteŒuvre de Garnotte (Michel Garneau) dans le journal Le Devoir d’aujourd’hui. J’aime beaucoup son travail.

Vous trouverez d’autres caricatures de Garnotte à l’adresse suivante.

La cloche et le chat

lechatdulibraire

Il est d’usage dans les pensions d’avertir de l’heure des repas par le son d’une cloche. Le chat d’une maison, qui ne trouvait son dîner au réfectoire que quand il avait entendu ce son, ne manquait pas d’y être attentif. Lire la suite