Skip to content

Articles de la catégorie ‘La famille’

Laisser la vie vivre, lui donner une chance de se vivre complètement

Dans la vie, il y a plein de bouteilles à la mer. Certaines, certains osaient croire que leur bouteille serait trouvée un jour, que le lien se ferait avec qui la trouverait. Je vous raconte.

Samedi, j’apercevais dans une ressourcerie de Saint-Agapit une petite figurine en argile pour 4$. Sous le pied, sur une lamelle de papier, se lit Jeanine Gagné-Lévesque, de Hauterive. Lire la suite

Pour qui a un peu vécu

Voyez ce texte de l’écrivain et enseignant Roland Bourneuf dans son ouvrage qui vient tout juste de paraître, Vieillir chemin de vérité, texte qui saura peut-être vous toucher. Lire la suite

Et le temps file son cours

Et c’est ainsi que la chatte se peigne, comme mon grand-oncle Emery, le cousin de mon père, terminait les lettres qu’il m’écrivait.

En 1976

Mon frère Luc.

Dans ce que nous appelions à l’époque « Le Pays de nulle part ».

Ma belle amie Rachel Breault est décédée hier après-midi à 99 ans

Depuis six ans, j’ai pris la route à maintes reprises pour lui rendre visite à Bécancour, Saint-Wenceslas et Saint-Célestin. Lire la suite

Bonne fête, chère Acadienne, cher Acadien

Soyons fiers de ce que nous sommes.

Bien des gens avant nous se sont battus pour faire ce que nous sommes devenus.

Il y eut beaucoup d’acharnement, de ténacité, dans notre histoire. Lire la suite

Pour honorer la mémoire de Paul Provencher

Il y a bien sûr plusieurs manières d’honorer la mémoire de quelqu’un. Pour mon oncle Paul Provencher, le cousin de mon père Jean-Marie, on pourrait bien déposer une fleur là où il repose.

Pour ce faire, il faudrait gagner le cimetière Sainte-Élisabeth, à North Hatley dans les Cantons de l’Est. Là, une pierre tombale précise que l’aîné de ses enfants, Jean, s’y trouve. Lire la suite

Un simple soldat du nom de Provencher meurt lors du débarquement de Normandie en 1944

L’histoire est bien triste, comme des milliers d’autres. Le correspondant de la Société Radio-Canada à Paris, Yanick Dumont Baron, nous met sur sa piste. Lire la suite

Les Dindons sauvages, à leur troisième hiver, s’y font maintenant

La jeune femelle qui glougloute

Ils en auront mis du temps. Je ne suis plus l’épouvantail que j’étais, je peux désormais les photographier hors de ma maison. Le premier hiver, ils entendaient simplement la porte arrière se fermer qu’ils s’envolaient. Lire la suite

Des caribous à Lévis !

Qui l’aurait dit !

On raconte que depuis quelque temps, les habitants de Bienville et de St-Joseph de Lévis ne sont pas peu surpris de voir de superbes caribous aux abords de leur propriété.  Lire la suite