Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’ineffable’

Tendresse, alors que tout vire au jaune

On ne s’arrête jamais aux couleurs. Mais celle-ci est gamine. Elle se cachait.

Elle a laissé le vert s’exprimer fort longtemps, elle n’a pas réagi à l’apparition du rouge. À vrai dire, elle savait, elle savait que son heure viendrait, où chaque autre couleur serait incapable de résister, lui laissant à la fin toute la place, avant que l’arbre la largue pour prendre soin de lui-même par les jours qui maintenant raccourcissent et les temps froids qui s’annoncent.

La beauté s’affiche partout

Chaque feuille a sa manière de retourner à la matière

Tous ici sont des êtres d’exception. Lire la suite

Nous parlons depuis bien longtemps

Voyez la beauté de ce texte de la journaliste française Florence Rosier.

Pour le journal Le Monde (Paris), cette dame à la bien belle plume propose une magnifique introduction au dossier qu’elle a préparé sur la voix humaine. Dans ce dossier, elle y va en deux temps : la naissance de la voix humaine chez l’enfant et un retour au temps très lointain de l’apparition du langage parlé. Lire la suite

L’audace de l’excroissance feuillue parmi les fleurs du bout d’une tige de Verge d’or n’a pas changé le plant lui-même, bien sûr

Mais elle aura ajouté à l’étonnement dans ce milieu. Et à la beauté également, sans doute jusqu’à la toute fin.

Nous continuons de suivre le comportement de cette excroissance. Lire la suite

Un jour, quand nous aurons dompté notre faux orgueil absolument inutile…

Nous constaterons que, simplement, nous vivons dans un monde où tout est relié, et que nous serions de ce monde. Lire la suite

Le repos, le calme

Même le nuage, regardant par-dessus les arbres, propose ses lèvres.

Vous arrive-t-il, quoique rarement, un rêve vraiment étonnant ?

Un rêve magnifique !

J’en fus même réveillé.

À mon souvenir, n’ai jamais rêvé rien de tel. Lire la suite

Chaque année, à ce temps-ci, toujours au même endroit, cette proposition fine qui réjouit le cœur

On en vient à l’espérer. Et l’apercevant, elle fait tout de suite sourire.

La nature, laissée à elle-même, tout à fait sans nous, est capable de mener ses propres expériences

Voyez ce plant de Verge d’or en pleine floraison qui subit cette excroissance soudaine de feuilles. Lire la suite