Skip to content

Articles de la catégorie ‘Chanson, chant’

Je vous laisse avec le sentier de neige

Grand succès du groupe Les Classels.

Mais n’entreprenez pas d’y aller de cette chanson si quelqu’un dort chez vous ce soir.

Il se réveillera en sursaut, se pensant soudainement en 1966.

Bonne soirée. Lire la suite

Voulez-vous entendre des oiseaux fort intelligents à la bien grande mémoire ?

Activez ce document qui ne dure que trois minutes et des poussières.

Montez le son de votre appareil.

Mon amie Melinda me l’envoie de Budapest. Lire la suite

Tiens, le Merle d’Amérique solitaire et silencieux

Présent depuis le mois de juin.

Qui sans doute se plaît beaucoup sur place. Lire la suite

Revoilà le merle solitaire

Pendant quatre ou cinq minutes, j’ai repris son chant d’été.

Et il me répondait légèrement, même hors-saison.

Mais je l’ai fait fuir, il n’aime pas qu’on reprenne son chant. Lire la suite

Encore hier, les grandes Oies des neiges furent si nombreuses

J’aurais si long à vous conter.

À un moment donné, tout juste au-dessus du lieu, elles n’allaient plus dans une direction, elles tournaient plutôt en rond. Lire la suite

Le Bruant à gorge blanche (Zonotrichia albicollis, White-throated Sparrow)

En saison, dans le temps des chants, il y  va de « Cache ton cul, Frédéric, Frédéric », écrit l’ornithologue David Allen Sibley (Le guide Sibley des oiseaux de l’est de l’Amérique du Nord, Éditions Michel Quintin, 2006, p. 387). Lire la suite

Depuis le premier jour, voilà trois ans, jamais je n’ai obligé le chat à quoi que ce soit

Ce fut toujours à lui de décider.

Je ne connais pas sa vie antérieure, mais, qui sait, peut-être fut-il contraint à des obligations avant d’arriver ici. Lire la suite

Le Bruant chanteur dans sa magnificence

Il est un des premiers migrateurs à revenir du sud, la première semaine d’avril, habituellement. Lire la suite

C’est la pleine lune de septembre

On a chanté cette lune.

Michel Rivard, sur son album Le Goût de l’eau publié en 1992, proposait La Lune d’automne. Lire la suite

Tiens, le Bruant à gorge blanche, le « Frédéric », est dans les parages

Lui aussi est en migration.

Roger Tory Peterson (Les oiseaux de l’est de l’Amérique du Nord, Éditions Broquet, 1989, p. 278) dit qu’il hiverne jusqu’au sud des États-Unis et, rarement, au nord-est du Mexique. Lire la suite