Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le costume’

Après les deux jours gras de dimanche et lundi, voici le Mardi gras (5 mars)

Ces deux mots — jours gras — évoquent tout un monde de gaietés et de plaisirs ; le carnaval est alors à son apogée et la folie secoue ses grelots d’or, dont le tintement frénétique n’empêche cependant pas l’arrivée du carême. Lire la suite

Il existe toutes sortes de manières de porter un parapluie

Par les temps de pluie, quelques conseils sur la manière de porter son parapluie.

Plié, on peut le mettre sous le bras horizontalement, ce qui procure l’ineffable plaisir d’accrocher les épaules ou les nez qui se trouvent aux alentours. Lire la suite

Une étrange mascarade politique

Voici une mascarade sous le sceau de l’Empire britannique, à Montréal. Sans doute pour nourrir l’appui populaire à la guerre que mène le Royaume-Uni en Afrique du Sud. Lecture.

La mascarade de l’Empire britannique dont on a tant parlé depuis un mois a enfin eu lieu et, pour dire la vérité, elle ne nous a pas émerveillés. Lire la suite

Lévis, en face de Québec, sait fêter

Un correspondant anonyme d’un quotidien de Québec est fort heureux de le dire. Formidable document sur la vie autrefois en face de Québec. Lire la suite

Nouvelle coiffure

La Presse (Montréal), édition du samedi 20 janvier 1900.

Du quotidien montréalais La Presse, édition du 8 janvier 1898

Arrêt sur ce qu’on propose aux dames en 1900

Dans le quotidien Le Soleil, édition du 15 décembre 1900. Lire la suite

Le correspondant du journal Le Soleil à Kamouraska chante la beauté des dames de cet endroit

Brr ! Brrr, booh ! ah ! mais qu’il fait froid ! mes braves amis, un froid sibérien. La brise glaciale souffle, avec frénésie, tordant de ses rafales furieuses les arbres verts de la forêt. Sous les pas du passant, la neige durcie par ce froid intense rend un son sonore……. non, plutôt un petit cric crac cra, agaçant. Lire la suite

Nous sommes sur le Côte-du-Sud à quelques 150 kilomètres à l’est de Lévis

Celui qui se nomme Reitelepp y va de ce propos. Lire la suite

C’est toujours fascinant de voir comment nous échappons ça et là des photographies des nôtres

Peut-être faudra-t-il imaginer un jour un lieu où seront déposées, même sans qu’elles soient documentées, les photographies des vivants.

Les treize personnes apparaissant ici, sauf une, furent photographiées dans la région de Québec. La dame inconnue dans le groupe fut immortalisée par le photographe bien connu Louis-Prudent Vallée, entre 1886 (date de la fabrication de ce type de carton à Londres) et 1900, moment où Vallée termine, ou à peu près, sa production. Lire la suite