Skip to content

Articles de la catégorie ‘Vie domestique’

Espérons-nous parfois des distractions qui seraient autres que le temps qui passe ?

Quel chemin prendre ?

Prêtons attention à l’écrivain lyonnais Claude Louis-Combet. Si vous aimez, comme moi, être déstabilisé, filons ensemble. Sinon, attrapez la première émission en cours à votre poste-télé, là vous aurez peut-être le bonheur. Lire la suite

« Aux jeunes époux »

Conseils de votre journal.

Au début, se contenter de peu.

Ne pas regarder les maisons plus riches et ne pas envier leurs somptueux mobiliers.

S’efforcer de conserver une indépendance parfaite et se garder des dettes sous toutes les formes.

Éviter l’erreur trop fréquente de commettre l’imprudence de « commencer quand les parents finissent ». Lire la suite

Centième anniversaire de la signature de l’armistice dans le wagon-train du maréchal Foch, dans la forêt de Compiègne, en France (11 novembre)

Cette image est longtemps apparue sur certains calendriers québécois. Lire la suite

L’arrivée de la neige

La région de Québec est l’endroit le plus neigeux du monde avec le Kamchatka, en Sibérie orientale. Et la neige commence tôt à tomber.

Nous avons eu hier après-midi et la nuit dernière, à vrai dire, la chute de la première neige de la saison. Lire la suite

Proverbes, adages, dictons météorologiques

Le 7 novembre 1974, j’animais une émission à la radio communautaire CKRL MF, à Québec.

Je lançai un appel à l’auditoire pour connaître la formule, le proverbe, l’adage, le dicton qui leur vient immédiatement lié au temps.

Voici quelques réponses. Lire la suite

« Au coin de la rue l’aventure »

Un jour, le romancier et essayiste Pascal Bruckner et le philosophe, écrivain et essayiste Alain Finkielkraut, publièrent au Seuil Le Nouveau Désordre amoureux (1977) et Au Coin de la Rue, l’Aventure (1979). Lire la suite

Devant la flamme, le rêveur vit dans un passé qui n’est plus uniquement le sien, dans le passé des premiers feux du monde

Ainsi la contemplation de la flamme pérennise une rêverie première. Lire la suite

Il y a 152 ans aujourd’hui, Québec connaissait son plus grand incendie

Le faubourg Saint-Roch et une partie de Boisseauville (aujourd’hui le quartier Saint-Sauveur) brûlaient.

De 2 500 à 3 000 maisons sont rasées, jetant à la rue quelque 20 000 personnes. Lire la suite

Du journal Le Soleil (Québec), édition du 8 octobre 1897

En 1885, à Montréal, une partie de ce qu’est aujourd’hui le Plateau Mont-Royal sert de dépotoir

Il s’agit alors du village Saint-Jean-Baptiste et de celui du Côteau Saint-Louis, deux centres populeux qui ne disposent ni d’eau, ni d’égouts, ni de drainage, et que Montréal refuse d’annexer malgré leur demande. Lire la suite