Skip to content

Articles de la catégorie ‘Littérature’

Avant que l’été ne cède la place

Quelques haïkus saisonniers.

 

La luciole

éclaire

son poursuivant

Ôemaru Lire la suite

Hommage au poète, musicien et traducteur acadien Ronald Després

Il est né à Moncton, au Nouveau-Brunswick, bien sûr, en 1935, a étudié au collège de Memramcook, à Pointe-de-l’Église, en Nouvelle-Écosse, et à Paris. Vous en saurez davantage sur ce premier poète moderne acadien en gagnant la page Wikipédia qui lui est consacrée. Lire la suite

Sur la piste à nouveau de ce cher Albert Lozeau

Une visiteure du site m’a remis sur la piste, hier, de ce magnifique poète québécois. Il a si bien chanté les saisons et le temps qui passe.

Voici Septembre. Lire la suite

« Soir gaspésien »

Ami, livre ta voile au vent léger qui passe :

Sur les bois assoupis et la mer jamais lasse

Un rideau d’ombre et de lumière est étendu.

Pour les flots agités, c’est l’instant attendu. Lire la suite

Haïkus d’été

Chante le coucou

qui n’a parents

et enfants !

Buson
Lire la suite

Antonio Porchia a vécu toute sa vie habité par les mots

Né en Calabre dans le sud-ouest de l’Italie, Porchia (1885-1968) est déménagé en Argentine avec sa famille, à l’âge de 17 ans, au décès de son père. Soutien de famille, il fut journalier, puis imprimeur à Buenos Aires. Lire la suite

Chaque demeure québécoise devrait avoir sur le coin d’une table, à portée de main, cet ouvrage reposant

Dans une librairie, on dit pour les 3-6 ans. À l’intérieur, en regard de la page titre, on lit Pour enfants de 4 ans et plus. Personnellement, j’irais Pour tout le monde.

Ce livre est reçu partout avec bonheur, je le vérifie. On peut habiter seul, en couple, en trio, avec ou sans enfant, qu’on aimera y revenir pour sa grande paix. Madame Blaireau est l’amie du chat Lulu et lui apprend le chemin de la montagne. Lire la suite

« Le monde moderne parle trop »

Je viens de relire le pavé de Jacques Ruffié (1921-2004), hématologue, généticien et anthropologue français, De la biologie à la culture. Bientôt, j’irai d’une appréciation générale, car il vaudrait le coup souvent de revenir dans les livres de nos bibliothèques. Lire la suite

« Le village à midi… »

À Ernest Caillebar.

Le village à midi. La mouche d’or bourdonne

entre les cornes de bœufs.

nous irons, si tu le veux,

si tu le veux, dans la campagne monotone. Lire la suite

Retour à Brigitte Fontaine

Un jour, Brigitte Fontaine, chanteuse, comédienne, écrivaine, dramaturge et parolière française, amoureuse d’Areski Belkacem et grande amie de Jacques Higelin, aujourd’hui décédé, a écrit ces mots : Lire la suite