Skip to content

Articles de la catégorie ‘Trouvailles de mon fils’

Mon fils vient de me faire connaître ce mensuel français, Philosophie Magazine

Numéro de décembre-janvier, dont le dossier porte sur le vieillissement et la mort.

Je l’ai trouvé au coin de la rue, à la maison de la presse. Lire la suite

Un lièvre de l’Arctique (Lepus arcticus) arrive à faire plus de 388 kilomètres en 49 jours

C’est la plus longue distance à ce jour chez les lièvres, les lapins et leurs cousins. Lire la suite

Le soleil, l’astre de qui nous arrivons à être et à vivre

Le photographe Andrew McCarthy, originaire de l’Arizona, s’est spécialisé dans la photographie des astres.

Il a énormément photographié le soleil. Lire la suite

Mon fils assiste ce soir au match des Blue Jays à Toronto !

Bien chanceux est-il.

Il m’écrit « Beau stade, Bon match. Et Bonne place ! »

Voyez cette autre beauté, ce magnifique Satyre perlé (Lethe anthedon, Pearly Eye)

Et, comme les autres membres de la famille des satyres, il possède la faculté d’entendre.

Pour en savoir davantage sur l’ouie des papillons, voir ce billet. Lire la suite

Excellent papier dans La Presse d’aujourd’hui de Patrick Lagacé

Le coureur

 

Sur le thème des relâchements ou nous sommes en train de virer fous.

https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-03-10/vivement-les-relachements.php

De mon côté, je me rabats sur la vie à la campagne, ce qui s’y passe. Un exutoire.

Connaissez-vous le trilobite ?

Une des très grandes créations de la vie. Il peupla les mers de la Terre pendant près de 300 millions d’années au temps de l’ère primaire. L’humain est bien jeune. Lire la suite

Mon fils m’écrit

Il fait un beau 16 degrés en Provence. Météo fantastique.

Dimanche, le 10 novembre, se tenait « La grande journée de l’âne » à Allauch

Cette commune française fait partie de la communauté urbaine de Marseille. Une fois par année, en novembre, on célèbre la présence de l’âne dans l’histoire de cette région. Lire la suite

Fin de journée de novembre sur la Provence

Même les nuages se serrent la pince.