Skip to content

Articles de la catégorie ‘Insectes, Arachnides et Opillon’

Le bourdon, un amoureux fou du sucre des fleurs

Bien qu’il soit classé dans la catégorie générique des abeilles, le bourdon n’est pas le mâle de l’abeille. Ce dernier vient d’une des larves de la femelle bourdon fécondée par un mâle au printemps. Lire la suite

Ne tuez pas les drosophiles

Tiens, il m’en arrive une sur ma table de travail. Malcommode, elle se promène, en marchant, explorant partout pour savoir où elle se trouve soudain. Lire la suite

Le Monarque est-il, en train de changer de lieu pour passer l’hiver ?

Une professeure en biologie de l’université de Floride, Hannah Vander Zanden, se pose la question et mon fils me met sur la piste de ce billet du réseau d’information en langue anglaise de Radio-Canada. Lire la suite

La vie étonnante de la Belle dame

On l’appelle aussi Vanessa cardui, Painted Lady et, en Europe, Vanesse des chardons. Elle appartient aux vanesses et aux nymphalis, des papillons voyageurs à la longue espérance de vie, atteignant parfois jusqu’à une année. Lire la suite

Dans l’histoire de la vie, il y a quelques très grandes dates, capitales, qui vont nous conduire jusqu’à aujourd’hui

L’une d’entre elles est l’apparition, il y a quelque 120 millions d’années, des plantes à fleurs (les Angiospermes), donc des végétaux qui portent des fruits. Lire la suite

Il faudrait bien un jour une histoire de l’Épilobe à feuilles étroites (Epilobium angustifolium, Fireweed)

Le  frère Marie-Victorin (Flore laurentienne, 1964 : 370) dit qu’on parle d’elle sous le nom  de « Bouquets rouges », que les Bourdons sont ses principaux visiteurs et que, souvent, ils dorment même sur ses fleurs durant la nuit.

L’entomologiste Louis Handfield (Les papillons du Québec, Guide d’identification, 2011 : 445) affirme qu’elle est la plante-hôte d’un joli petit papillon, l’Alypie de Langton (Alypia Langtoni, Fireweed caterpillar). Lire la suite

Parfois, consultant des guides d’identification d’oiseaux, on reste surpris

Recourant, par exemple, à la seconde partie de son Ornithologie du Canada (1861), on découvre qu’entre la Fauvette du Cap May et le Viréo à front jaune, James Macpherson LeMoine a glissé un texte sur Madame de Tracy.

Il s’agit de l’Anglaise Sarah Newton (1789-1850), épouse en premières noces du général Letort, aide de camp de Napoléon tué à Charleroi en 1815, puis en secondes noces de Victor Destutt de Tracy. LeMoine écrit : Lire la suite

Voici l’arche, un cœur de vie

Bien humble lieu, mais tellement riche. On comprendra par les terres cultivées — et vous n’en voyez que deux faces — pourquoi tant d’espèces accourent à chaque saison. Tout ce milieu est pour elles.

Lieu d’accueil, d’hébergement, de séjour, lieu d’entre-nous. Lire la suite

Le bonheur d’une Coccinelle asiatique qui a trouvé refuge dans la maison

Youou, Monsieur Whitman, êtes-vous là ?

En cette ère de déprime entretenue que vit l’humanité, ramenons Walt Whitman (1819-1892), ce grand poète américain qui a beaucoup aimé la vie. Lire la suite