Skip to content

Articles de la catégorie ‘Insectes, Arachnides et Opillon’

Avant que l’été ne cède la place

Quelques haïkus saisonniers.

 

La luciole

éclaire

son poursuivant

Ôemaru Lire la suite

Voilà la Guêpe à taches blanches (Dolichovespula maculata, Balded-face Hornet)

Elle est exclusive à l’Amérique du Nord. Les reines construisent des nids de couleur gris en forme de ballon, dont la matière s’apparente à du fin papier, et d’une hauteur d’un à dix-huit mètres au-dessus du sol. Lire la suite

Le travail

Lire la suite

Plus aucun Colibri à gorge rubis

Mais des coccinelles à ne plus savoir que faire.

Et je crains une invasion de domicile comme l’année dernière, car les coccinelles asiatiques ne se font pas à l’hiver québécois. Lire la suite

Les deux derniers Colibris à gorge rubis semblent maintenant partis

Je renouvellerai l’eau pendant cinq ou six jours. Si personne ne se présente, ce sera la fin de la saison. Lire la suite

Voilà septembre, voilà une première chenille

Il s’agit de la chenille du papillon de nuit Halisidote maculée, aussi appelée Lophocampe maculée (Halysidota maculata, Spotted Tussock Moth).

Ici, c’est la femelle et le mâle. Lire la suite

Mais qui est donc ce papillon-ci ?

Fuyant. N’espérant pas être photographié.

Le Polygone gris (Polygonia progne, Grey Comma), mais, cette fois-ci, en habit d’hiver ?

Le temps d’une photographie, il est disparu.

Les abeilles, vaillantes, ne cessent de travailler

Et comme je ne tonds plus la pelouse, les fleurs abondent maintenant et les abeilles accourent. Au grand bonheur. Lire la suite

Un nouveau Monarque, celui-ci s’attarde aux asters mauves

Il va de fleur en fleur, je dois lui courir après.

Cet événement s’est produit le 9 septembre.

Finalement, nous aurons eu un été de Monarques. Ça n’aura pas été la catastrophe annoncée. Lire la suite

Depuis le 21 août… et le Coliade de la luzerne (Colias eurytheme, Orange Sulphur Butterfly ou Alfalfa Caterpillar) est toujours là

Et comme alors, comme de nombreux papillons encore présents, étonnamment, il ne butine pas. Et les cultivateurs de luzerne sont sans doute bien loin. Lire la suite