Skip to content

Articles de la catégorie ‘Ça se passait en 1900’

Le samedi, 30 mars 1901, l’heure est aux palmes

Nous sommes à la veille du dimanche des Rameaux.

Ce matin, on pouvait voir au coin des principales rues de la ville, des vendeurs de palmes. Il y en avait même sur les marchés. Lire la suite

La bonne nouvelle du retour prochain de la navigation

Nous sommes à Québec même.

La température prématurée que nous avons depuis quelques jours nous fait croire en toute sûreté que l’ouverture de la navigation approche. Lire la suite

Extrait du journal Le Soleil, édition du 30 mars 1901

Réflexions d’un membre de l’Académie française sur la langue maternelle

Il s’agit de Gabriel Hanotaux (1853-1944), diplomate, historien et homme politique français. Lire la suite

Nous sommes à Québec

L’arrivée du printemps se manifeste de diverses manières.

Ici, il faut avoir en tête que le journal évoque les voitures à roues tirées par des chevaux. L’automobile, déjà présente depuis 1898, mais quasi inexistante, ne se voit guère dans les rues. Et les camions viendront plus tard. Lire la suite

Un dénommé Garneau traverse la rivière Saint-Charles sur les glaces à la fin de mars

 

Le quotidien de Québec, Le Soleil, édition du 28 mars 1901, raconte brièvement sa mésaventure.

Décès d’un gardien de phare bien aimé sur la Côte-du-Sud

Lundi, le 25 courant, à 9 heures, avait lieu à St-Jean Port Joli, les funérailles de sieur L. Damase Babin, gardien du phare les « Pilliers ». […]

M. L. Damase Babin, âgé de 52 ans, était gardien du phare « Les Pilliers » depuis 27 ans. C’était un des citoyens les plus honorables de St-Jean Port Joli et un employé civil d’une rare fidélité. Lire la suite

Tiens, des nouvelles de Kamouraska sur la Côte-du-Sud

Vous trouverez sans doute que notre beau pays est tranquille depuis quelque temps. Lire la suite

L’arrivée difficile du printemps aux Éboulements

Nous avons eu une tempête du sud-ouest lundi [18 mars] avec froid. À 8 heures p. m., le vent a sauté au nord et a soufflé avec rage toute la nuit, toujours avec un froid sibérien.

Ce matin, le fleuve est couvert de glace. Lire la suite

Extrait du journal Le Soleil (Québec), édition du 19 mars 1901

Nous avons entendu croasser au-dessus de nos têtes, ce matin les premières corneilles de la saison. Lire la suite