Skip to content

Articles de la catégorie ‘Ça se passait en 1900’

« De nos correspondants particuliers »

Un 13 janvier. Lire la suite

La disparition du petit poisson des chenaux dans la rivière Saint-Maurice

Nous sommes en janvier 1900 à Trois-Rivières.

La pêche à la petite morue qui, par le passé, était si rémunératrice, dans la rivière Saint-Maurice, y fait défaut, cet hiver. Lire la suite

Les jours de grands froids, il faut chauffer

Et on a à l’œil sa provision de bois de chauffage si les chemins sont mauvais.

À Nicolet, quasi en  face de Trois-Rivières sur le Saint-Laurent, on en est bien conscient. Lire la suite

Les histoires de perroquet fourmillent

En voici une nouvelle. Nous sommes à Philadelphie.

Quatre voleurs qui dévalisaient une maison près de la ligne du chemin de fer, à Philadelphie, ont été vendus par le caquetage d’un perroquet, et ont failli perdre la vie. Lire la suite

Des ouvriers pour déneiger à Montréal

Dans La Presse (Montréal), édition du 12 janvier 1900.

Décès d’un personnage qui a fait fortune dans la farine

La nouvelle est du journal La Presse, édition du 12 janvier 1900.

M. W., W. Ogilvie, un des citoyens les plus éminents de Montréal, l’un des principaux intéressés dans l’immense commerce de farine, et l’un des directeurs de la banque de Montréal, décédait subitement, cet après-midi, vers une heure. […] Lire la suite

Il y aurait une histoire à écrire sur les refuges de nuit à Montréal

Voici ce qui semble, dirait-on, un nouveau d’entre eux.

Cent deux malheureux sans asile ont béni le ciel hier soir, de rencontrer sur leur route le Refuge de Nuit. Lire la suite

Le Cabaret du Chat Noir s’annonce à Montréal

Dans le journal La Presse, 10 janvier 1900.

Voilà la population montréalaise heureuse

Finalement une bordée de neige en janvier 1900. Lire la suite

Voilà qu’un quotidien montréalais fait écho à l’année sans été de 1816

La Minerve repêche cette nouvelle du Journal de Québec, dit-on. Nous sommes le 11 juin 1879. Lire la suite