Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les poissons’

Dans la série « Les inventions de la vie » (291)

Le trio. Lire la suite

Poèmes d’une écrivaine chinoise puisés dans un livre de paix (second de deux billets)

L’écrivain, poète et calligraphe chinois, François Cheng nous a proposé il y a 30 ans, en 1990, un livre précieux à la personne qui le trouve échappé sur son chemin, Entre source et nuage, Voix de poètes dans la Chine d’hier et d’aujourd’hui.

Voilà que, dans ce livre, il s’arrête ici à Ping Hsin, née en 1902. Lire la suite

Brume dans la plaine

Le temps est mort, absolument sans vent. On dirait qu’il se plaît dans cette brume. Aucun oiseau ne chante, sauf quelques corneilles au loin. Lire la suite

Au début de mai, voilà l’heure de la pêche à la ligne

Plus aucune place de libre sur les quais de Montréal. Mais on se demande qui sont les poissons.

On pêche en tout temps, mais la meilleure saison pour la pêche à la ligne s’ouvre avec le mois de mai. Lire la suite

Il fut un temps où les gens de Québec ne pouvaient pas résister à la pêche à l’éperlan

Voici que le poisson se présente le jour même de Pâques. Et on accourt. Lire la suite

Ça se passait un 14 avril

Tournons les pages depuis 1882 à 1909. La vie variée. Lire la suite

Le jour du Poisson d’avril (1er avril)

Bien peu de nos n’ont pas conservé quelques plaisants souvenirs du premier avril à l’époque de notre jeunesse [sic].

En ce temps-là, le jour du poisson d’avril c’était un grand jour et bien rares étaient ceux qui ne s’était pas fait prendre au piège, dès leur éveil, pour aller chercher soit la vie des anges, soit la corde à virer le vent, et tutti quanti. Lire la suite

New York propose une grande exposition de chasse et pêche

Et peu importe la dépense. La nouvelle fait la une du quotidien montréalais La Presse.

Le Madison Square Garden vient d’être converti en un véritable paradis de chasseurs. On y a installé des camps, un village indien, des ruisseaux et on y a transporté plus de mille pins, cèdres, mélèzes. Lire la suite

« De nos correspondants particuliers »

Un 13 janvier. Lire la suite

La disparition du petit poisson des chenaux dans la rivière Saint-Maurice

Nous sommes en janvier 1900 à Trois-Rivières.

La pêche à la petite morue qui, par le passé, était si rémunératrice, dans la rivière Saint-Maurice, y fait défaut, cet hiver. Lire la suite