Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’enfant, le jeune’

La crèche d’Émilien Nadeau, route 116, à Saint-Agapit

Le poète et écrivain Hector de Saint-Denys Garneau, sur l’enfant et son jouet

Extrait de son journal personnel.

Avez-vous jamais remarqué la part extraordinaire du métaphysique dans la vie de l’enfant, la grande curiosité du pourquoi et de l’au-delà des apparences, par quoi il dépasse si souvent l’homme en qui se sont endormies ces questions ? L’attitude de l’enfant en face d’un jouet mécanique. Lire la suite

Pourquoi attendre à Noël pour vous proposer cette toute petite pièce en céramique ?

Noël est vite venue et encore plus vite disparue.

J’ai trouvé pour 50 cents cet humble objet, plein de charme, à la Ressourcerie de Lotbinière, une entreprise régionale d’économie sociale. Lire la suite

À toi, jeune auteur que tu es

Rappelle-toi qu’un livre donné ne connaît pas souvent la même vie, le même soin, qu’un livre acheté. Combien de mes livres donnés, dédicacés à des amis, ai-je retrouvés rapidement par la suite dans les bouquineries ?

Un livre est un enfant qu’on met au monde, cher camarade, il faut, lorsqu’on le peut, lui assurer la vie qu’on lui espère.

Nous parlons depuis bien longtemps

Voyez la beauté de ce texte de la journaliste française Florence Rosier.

Pour le journal Le Monde (Paris), cette dame à la bien belle plume propose une magnifique introduction au dossier qu’elle a préparé sur la voix humaine. Dans ce dossier, elle y va en deux temps : la naissance de la voix humaine chez l’enfant et un retour au temps très lointain de l’apparition du langage parlé. Lire la suite

Nous chantons depuis bien longtemps

Marie-Madeleine

Tout petit jupon de laine

Ta petite robe carreautée

Ton petit jupon piqué Lire la suite

Chevaucher

À l’occasion d’un événement bien coloré, où on fleurissait même les chevaux.

Hommage à la mère

Je viens de traverser un bien agréable recueil de poésie, Mes souliers me font mourir. Une œuvre de Robyn Sarah. Cette écrivaine montréalaise de langue anglaise s’est méritée avec ce livre en 2015 le Prix du gouverneur général (poésie).

Le quatrième de couverture nous dit : « Les poèmes de Sarah sont souvent des récits miniatures qui ont une qualité parabolique. […] Une histoire veut se raconter, mais ne cesse de se reprendre et reste inachevée. » Lire la suite

Scène rurale signée Zachary

Un travail naïf d’une grande fraîcheur.

Un repos.

Trouvée pour à peu près rien à la Ressourcerie de Lotbinière, une entreprise régionale d’économie sociale.

Petit chef-d’oeuvre.

Bonne fête, chère Acadienne, cher Acadien

Soyons fiers de ce que nous sommes.

Bien des gens avant nous se sont battus pour faire ce que nous sommes devenus.

Il y eut beaucoup d’acharnement, de ténacité, dans notre histoire. Lire la suite