Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’enfant, le jeune’

Et les jeunes Québécois en 1900, où logent-ils ?

Montrent-ils une forme d’engagement politique ? Un d’entre eux, étudiant au séminaire de Nicolet le laisse entendre. Il semble que le tribun Henri Bourassa et ceux qui l’entourent réjouissent ses camarades collégiens.

Le 11 juin, 1908, il écrit au quotidien La Patrie. Aux élections québécoises de juin 1908, Henri Bourassa vient d’être élu député de la circonscription de Saint-Jacques à Montréal, battant le premier ministre Lomer Gouin. Lire la suite

La Revue politique et littéraire de France cause des Canadiens, en particulier de langue française

 

La race canadienne-française, sous l’influence du climat et des bonnes mœurs, s’est régénérée et sa rigueur se manifeste par l’accroissement de la natalité et de la longévité. Lire la suite

Jean-Jacques Rousseau, l’enfant et la Nature

L’écrivain, philosophe et musicien Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), dans son ouvrage Émile paru en 1762, explique comment il faut s’y prendre, selon lui, pour sensibiliser l’enfant à la Nature. Extrait. Lire la suite

Elle allaite en ce moment, elle si mince

Pourquoi ne pas l’aider ? Je lui ai laissé le fond d’un sac d’arachides concassées et voilà qu’elle y trouve son bonheur. Lire la suite

Qui un jour s’attaquera à un inventaire complet des dessins du grand dessinateur québécois Henri Julien (1852-1908) ?

Ici, à l’occasion d’une publicité pour les « pilules Moro », l’artiste, originaire de Québec, propose cette scène champêtre tout à fait de saison, la remise en place des clôtures après l’hiver. Lire la suite

Un simple soldat du nom de Provencher meurt lors du débarquement de Normandie en 1944

L’histoire est bien triste, comme des milliers d’autres. Le correspondant de la Société Radio-Canada à Paris, Yanick Dumont Baron, nous met sur sa piste. Lire la suite

Il était une fois de petits champignons rouges qui ont pris corps sur un arbre mort de telle manière qu’ils ont formé un petit polichinelle

Le sourire de la Nature.

Rêvons. Je vous explique

En France, beaucoup vivent avec une sorte d’image idyllique portée depuis plusieurs générations, un peu comme nous au Québec pour la veillée du bon vieux temps.

Le peintre français Antoine Watteau (1684-1721) aimait beaucoup s’attarder à peindre des fêtes galantes, très belles, qui se passaient en forêt, avec des musiciens, et la présence d’enfants. Lire la suite

Les dires de Marcel

Je suis venu au monde dans un univers de chats. Bien plus de chats que de chiens. Il y a quelques jours, ma sœur Lucie, mère de mon neveu Guillaume, m’envoie la photographie magnifique du chat de ce dernier, s’appelant Marcel.

J’ai d’abord voulu savoir le nom du photographe. Mon neveu me signale qu’il est responsable de ce cliché de « son gros Marcel, très photogénique ». Lire la suite

Au 20e siècle, lentement et de diverses manières, la collectivité mettra du sien pour alléger le sort de personnes dans une telle misère

Une famille Wiseman du Sault au Récollet est plongée dans la plus extrême détresse. Lire la suite