Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’enfant, le jeune’

Le décès des enfants

Le 10 décembre 1898, sur six décès annoncés dans le quotidien Le Soleil (Québec), cinq sont des morts d’enfant de moins de dix ans.

Voici le moment de « faire la crèche »

C’est là, dans toute une année, le grand bonheur des enfants. Ici, celui des enfants de ma bru et de mon fils.

La plus jeune fut responsable de la disposition des personnages dans la crèche. Et l’Enfant est vraiment bien préservé du froid ; à l’arrière, outre l’âne et le bœuf, on retrouve un mouton de bonne taille. Le mauvais temps n’aura pas de prises sur la famille abritée. Lire la suite

« Plaisirs d’enfants, déplaisir des passants »

La température s’est encore adoucie ce matin.

Il tombe encore quelques flocons de neige mais chargés d’eau et qui menacent de se changer en pluie, ce qui serait vraiment malheureux, car il n’y en a déjà pas trop pour rendre les chemins praticables aux voitures.

Les gamins ne se possèdent pas de joie. Ils gambadent à qui mieux mieux dans les rues. Lire la suite

L’histoire se passe à Québec

Il y a un  peu plus de cent ans, des marmots, à l’occasion, étaient victimes de médicaments qui ne leur convenaient pas.

On nous rapporte que, dans une famille du bas de St-Roch, deux enfants tout jeunes vont peut-être mourir d’un certain remède que les parents leur ont fait prendre hier soir, pour calmer la toux dont ils souffraient. Lire la suite

Salut, Pélo !

Voilà le poète Claude Péloquin envolé à 76 ans. Homme de contradictions (mais qui n’est pas de contradictions ?), il a pris pour vivre la planète entière à bras-le-corps. Et, gamin, il a caché sa peine dans ses mots ou ses grands éclats de rire. Lire la suite

Retour sur le poète Alphonse Piché (1917-1998)

Nous nous n’y reviendrons jamais assez. Comme le dit le quatrième de couverture de Néant fraternel, ce poète du fleuve, de la vie et de l’amour a mené « un combat acharné contre la vieillesse, la déchéance et la mort ». Ne vous surprenez donc pas de croiser quelques propos sur ces fatalités en fréquentant ce cher Alphonse. Lire la suite

Que sait-on de la culture hongroise au Québec ?

Des femmes, des hommes ont écrit tellement de belles choses. Et je ne parle pas encore des musiciens, de musique classique ou populaire. Lire la suite

Espérons-nous parfois des distractions qui seraient autres que le temps qui passe ?

Quel chemin prendre ?

Prêtons attention à l’écrivain lyonnais Claude Louis-Combet. Si vous aimez, comme moi, être déstabilisé, filons ensemble. Sinon, attrapez la première émission en cours à votre poste-télé, là vous aurez peut-être le bonheur. Lire la suite

Création de l’un de mes petits-fils. Il a 11 ans.

Paroles de vent

Apollon Maïkov (1821-1897), grand ami de Dostoïevski, fut poète et traducteur. Selon la page Wikipédia qui lui est consacrée, plusieurs de ses poèmes furent mis en musique par Rimsky-Korsakov et Tchaïkovski. Voici l’un de ses poèmes. Lire la suite