Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le chat, le lynx du Canada’

Le lieu du livre qui vient de paraître

On l’appelait le Pays de nulle part en ’76.

Bien humble, mais fort riche de vivants de toutes sortes. Protégés par l’éloignement et beaucoup de silence.

En avez-vous assez du cri strident de votre Geai bleu ?

Passez donc aux miaulements. Offrez-lui des croquettes pour chat. Vous verrez, il adorera, il s’empiffrera, il mangera à gogaille. Lire la suite

Et le temps file son cours

Et c’est ainsi que la chatte se peigne, comme mon grand-oncle Emery, le cousin de mon père, terminait les lettres qu’il m’écrivait.

Le dépouillement violent

Sous les grands vents du nord-est. Lire la suite

Cette chatte ensauvagée est arrivée, voilà un an, le 9 octobre

Elle fut abandonnée en bordure de la route et a monté le chemin pour se rendre chez moi. Elle n’est plus jamais repartie. Juliette, son nom.

Moustache

« Chaque être vivant construit son monde et l’investit de sens et de représentations à sa manière »

Virginie Maris, La part sauvage du monde. Lire la suite

Il faut que je vous raconte

Depuis 1976 que des chats remontent l’allée pour se rendre chez moi. D’ailleurs, dès ce moment, il y avait déjà deux chats dans la grange, Charlie et Quéquette, les a-t-on appelés rapidement. Et, au grand bonheur des enfants, ils étaient approchables.

Au fil des ans, plusieurs chats sont apparus. Une bonne vingtaine, peut-être même 25. Souvent, j’ai entendu une porte d’automobile se refermer et vu arriver quelques instants plus tard un chat, rarement abordable.

Comme j’habite un rang perdu, loin de la civilisation, quel belle occasion pour se débarrasser d’un chat dans l’anonymat ! D’autres fois, un chat était déjà sur place sans que je sache d’où il venait. Lire la suite

Paix et réflexion

Juliette