Skip to content

Articles de la catégorie ‘Le chat, le lynx du Canada’

Le chat

Lire la suite

L’estomac dans les talons

Étant seul, je n’arrive pas à manger tout un pain en deux ou trois jours. Aussi quand octobre arrive, je réduis en morceaux ce qui reste pour l’offrir aux Geais bleus qui accourent. Lire la suite

Comment expliquer que, depuis le tout début, autant de chats se présentent avec sans doute l’espoir de vivre dans l’arche ?

Il est vrai que ce très grand terrain est une halte au milieu de longues terres cultivées, à perte de vue en monocultures. La diversité leur sied davantage. Lire la suite

Voici un peu de paléogénétique

L’ADN de 230 chats ayant vécu entre 10 000 ans avant aujourd’hui et la première moitié du XXe siècle permet de préciser l’origine du chat domestique. Lire la suite

« Pauvre Québec ! »

Étrange constat soudain sur Québec sans guère d’explications.

Québec est une ville de progrès ! Tout y dépérit, même le vice. Lire la suite

Au Saguenay, on abat sans raison un Lynx du Canada

Il y a un peu plus de cent ans, au Québec, on tue facilement beaucoup de bêtes, faisant même un héros dans le journal de celui qui en avait abattu une. Lire la suite

Ce chat magnifique est insatiable

Gaspard, son nom.

Explorateur, il est constamment à la recherche de nouveaux moments à vivre. Et il se plaît grandement à la campagne, chez mon ami. Lire la suite

Connaissez-vous l’ultrason contre les rongeurs ?

Vous savez sans doute ce qu’est la synanthropie. Remontant à des temps bien anciens, il s’agit du « plaisir » d’êtres vivants non domestiqués à vivre à proximité des humains. Lire la suite

Pourquoi la lumière électrique nuit-elle au téléphone ?

L’épicier au téléphone

 

Arrivera-t-on à régler le problème ?

En août 1887, la population de Québec est heureuse que la ville soit maintenant éclairée à l’électricité. Mais pourquoi n’est-on plus capable de se servir du téléphone le soir ? Mystère.

Et on commence à s’impatienter. Lire la suite

Le chat de madame Belisle

Du quotidien Le Canadien (Québec), édition du 16 août 1887.