Skip to content

Articles de la catégorie ‘La mort’

Essai sur le parasite

En 1980, le philosophe Michel Serres publiait un ouvrage sur le parasite. En première partie, il développe l’idée que le parasite est présent partout, que c’est, quoi que nous fassions, le cœur de la relation, que tout ce qui est vit dans un monde de parasites, le tout ce qui est y compris, bien sûr.

Et il conclut, je dirais la première partie de son essai, par cette réflexion qu’il se fait à lui-même. Lire la suite

À deux des quatre abreuvoirs, de petites guêpes chassent les colibris

L’histoire n’est pas nouvelle. Le 16 septembre 2011, des abreuvoirs étaient envahis par des abeilles, ce qui forçait les derniers colibris à partir pour le sud.

Maintenant, de petites guêpes leur font la chasse. Dès qu’un oiseau s’approche, l’une d’elles court après l’oiseau. Lire la suite

Le jeune raton laveur est mort

Sans doute frappé par une automobile. Lire la suite

Bonne Fête, chère Acadienne, cher Acadien !

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que nous sommes nombreux à être franchement acadiens ou à avoir du sang acadien.

J’ai souvent répété à mes enfants d’en être fiers et de ne pas hésiter à témoigner que leur arrière-grand-mère paternelle, Rose Breault, était acadienne de souche. Lire la suite

Ma chère amie Sylvia Berberi est partie

À la fin de l’été 1964, un groupe de quelque 28 filles et gars du début de la vingtaine pour la plupart se présentaient au département d’histoire et géographie de l’université Laval.

Nous venions pour suivre au moins trois années de cours en histoire, afin de devenir historiennes et historiens. Beaucoup venaient de la région immédiate de Québec. Mais d’autres d’ailleurs. Lire la suite

Un peuplier faux tremble s’est couché

Ses feuilles encore vertes dégagent un délicieux parfum. Lire la suite

Depuis plusieurs semaines maintenant, l’Amiral, l’insecte-emblème du Québec, se balade

Bien sûr, ils sont plusieurs. Certains, trop âgés, disparaissent. Mais d’autres prennent la relève.

Celui-ci est vraiment un tout jeune. Lire la suite

Comment ce merisier peut-il tenir ?

Examinez-le. Voilà bien cinq ans qu’il dure, rattaché à un arbre mort et raviné. Lire la suite

Une Cténuche de Virginie aux ailes abîmées se prend dans la toile d’une Épeire diadème

Aussitôt, cette dernière va à sa rencontre, la paralyse et l’emballe pour l’apporter près d’elle. Lire la suite

Mon ami Aubert Pallascio vient de partir à 82 ans

Bien chic bonhomme, tellement attachant. Nous avons fait connaissance en 1973, alors qu’il avait joué dans la pièce de théâtre Québec, printemps 1918, que j’avais rédigée avec l’homme de théâtre Paul Hébert.

Pour tout vous dire, j’étais fort bien entouré dans ce projet par des gens d’amitié que jamais je n’abandonnerai. Lire la suite