Skip to content

Articles de la catégorie ‘La mort’

Le poète Alix Renaud est décédé

Emporté par un infarctus dimanche dernier, le 11 avril.

Pour moi, il y a deux mots pour décrire ce cher Alix. Il était un poète heureux. Qu’importe le temps et les circonstances, Alix promenait la joie. Toujours. Invariablement. Et de le croiser soudain, ça devenait immédiatement contagieux.

Salut, cher Alix.

Toutes mes sympathies, chère Michèle. Lire la suite

Journée internationale des femmes (8 mars)

Bonne journée à Vous, Madame.

La dame ici est ma grand-mère paternelle, Rose Breault. Lire la suite

Décès à 77 ans de l’écrivain franco-grec Vassilis Alexakis

Au fil des années, il est devenu un spécialiste de la langue des humains. Lire la suite

Mes décès en 2020

Le géographe Louis-Edmond Hamelin, enseignant, chercheur, administrateur et auteur.

L’immense chanteur kabyle Idir. Lire la suite

Cimetière de feuilles

Connaissez-vous le philosophe Vladimir Jankélévitch (1903-1985) ?

Je l’aime beaucoup. En voilà un que j’aurais bien aimé saluer un jour dans les rues de Paris.

Je viens d’attaquer son gros livre sur la mort, publié en poche. Et voilà que, dès le départ, ce sacripant voit un pont entre la mort et l’amour. Lire la suite

Le Jour des morts (2 novembre)

Une amie, archiviste de la ville de Québec à la retraite, a coutume en ce jour d’acheter dix roses blanches pour aller de cimetière en cimetière, fleurir la tombe de celles et ceux qu’elle aime. Lire la suite

Le refuge de la vie

Quand l’automne est venu, il est possible de constater que certaines plantes sont mortes à toutes fins utiles, mais que leur vie a trouvé refuge tout à leur sommet. Lire la suite

L’Halloween (31 octobre)

Il y eut un temps, lointain, où dans certaines communautés, leur jour de l’an était le 1er novembre. Lire la suite

Les bourdons mâles, sentant la fin venir, cherchent des endroits pour quitter

Une marche d’escalier, un bout de feuille, un caillou, que faire ?

Celui-ci, le bourdon le plus répandu dans le nord-est du continent, Bombus impatiens, ou Bourdon fébrile, marche sur la couverture laineuse du chat. Lire la suite