Skip to content

Décès d’un Patriote de 1837

Une nouvelle dans La Presse (Montréal), édition du 13 février 1901.

Sizerins flammés et Bruants hudsoniens s’adaptent à la présence des Dindons sauvages

Ils vont jusqu’à se nourrir de chardon aux mangeoires qui surplombent les gros oiseaux. Lire la suite

Les barouds d’honneur des plantes

Certaines années, alors que l’été est terminé, des plantes refusent la reddition et y vont de dernières propositions florales. De pareils comportements défient celles et ceux qui tiennent des calendriers floraux. Lire la suite

La grande propreté du chat

L’enneigement de ces excréments est de Juliette. Vous connaissez cette chatte, vous l’avez vue à quelques reprises. Lire la suite

Le service postal assuré par des pigeons

Le « Scientific American » cite un exemple, qu’il croit être unique, d’un service postal régulier et périodique effectué au moyen de pigeons. Lire la suite

Les fêtes du Nouvel An des Chinois sont très colorées

On se prend à rêver d’y participer. Lire la suite

Souvent, l’hiver, les journaux mentionnent la présence de la grippe

Ici, elle frappe la ville de Nicolet..

La grippe est dans nos parages, où elle fait un très grand nombre de victimes, dont plusieurs cas ont été fatals. Lire la suite

Le climat québécois est imprévisible

De par sa position sur le continent, le Québec est à la merci de grands courants. Lire la suite

Quelles idées un homme que j’admire pouvait avoir de la mort et de l’immortalité de l’âme à 33 ans, il y a de cela 146 ans ?

Arthur Buies meurt à l’âge de 61 ans, à Québec, le 26 janvier 1901.

Quelques jours plus tard, le quotidien montréalais La Presse, pour lui rendre hommage, publie un long texte qu’il avait écrit à 33 ans. Lire la suite

« Les mangeurs de sel »

Les Londoniens, de bien grands mangeurs de sel. Lire la suite