Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les Patriotes de 1837-1838’

Ohé camarades, femmes, hommes, c’est la Fête des Patriotes (18 mai) !

Sur ce site, j’ai créé dès le départ une catégorie « Les Patriotes de 1837-1838 »

Si vous cliquez sur cette adresse, tout va débouler. Lire la suite

La Fête des Patriotes (20 mai)

Ohé les Patriotes ! Merci de vous être battus en votre temps ! Vous avez cru en ce que nous sommes ! Lire la suite

Décès d’un autre Patriote

On dirait que la mort est décidée à coucher au tombeau, cette année, tous les derniers survivants de la troupe des patriotes de 37. Lire la suite

Décès à Laprairie, au sud de Montréal, d’un Patriote de 1837

Alexis Patenaude

 

Ce matin, ont eu lieu, à Laprairie, les funérailles d’un des derniers survivants des luttes de 1837-1838, Alexis Patenaude, décédé samedi. Le défunt était âgé de 82 ans. Lire la suite

Décès d’un Patriote de 1837

Une nouvelle dans La Presse (Montréal), édition du 13 février 1901.

Le journal Le Soleil souligne le décès d’un Patriote de 1837

On annonce de St-Hilaire la mort de M. Déry, un patriote de 1837.

Il avait fait le feu à Chambly et St-Charles dans les jours sombres et pourtant si tourmentés de 1837. Lire la suite

À nouveau, on signale le décès d’un Patriote

Les journaux de Montréal annoncent la mort de M. Hypolite Lanctôt. Lire la suite

La fête des Patriotes (21 mai)

« Je meurs en m’écriant vive la liberté vive l’indépendance », dit-il.

Avez-vous eu la nouvelle ? Lire la suite

Décès de l’épouse d’un des Patriotes de 1837-1838 exilé au bout du monde

La nouvelle parvient de Saint-Édouard de Napierville.

Mme Émilie Serres, épouse de feu Étienne Langlois, qui fut exilé lors de la rébellion 37-38, et dont le nom figure sur le monument des Patriotes au cimetière de la Côte des Neiges, est décédée, hier matin, à Laprairie. Elle était la sœur de M. Philéas Serres, marchand, et de M. Lucien Serres, cordonnier, tous deux demeurant en ce village.
Lire la suite

Décès du Patriote de 1837, Thomas Storrow Brown (1803-1888)

La presse québécoise de 1880 à 1910 a bonne mémoire. Un Patriote de 1837-1838 meurt-il, qu’on souligne son décès.

On annonce la mort de T. S, Brown, le vieux patriote de 1837, de Montréal, mercredi soir [le 26 décembre 1888].

M. Brown a pris, comme on le sait, une part très active dans les troubles de 1837. Lire la suite