Skip to content

L’écrivaine Clarice Lispector aime le silence

Dans son ouvrage Un souffle de vie (pulsations), elle a des mots magnifiques pour le qualifier.

Le silence n’est pas le vide, c’est la plénitude.

La plus belle musique du monde est le silence intersidéral.

Le silence parfait d’une fleur.

Le silence de la lune muette.

 

Clarice Lispector, Un Souffle de vie (pulsations), Paris, des Femmes Antoinette Fouque, 2018. Traduction du portugais (Brésil) par Jacques et Teresa Thiériot.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS