Skip to content

Articles de la catégorie ‘La lune’

La nouvelle provient de Waterloo, dans les Cantons de l’Est

La sécheresse se continue toujours.

Depuis plusieurs jours, l’atmosphère est imprégnée de fumée, et l’on ne voit presque plus le soleil le jour ni la lune la nuit. Lire la suite

Il est là enfin ce livre sur la nuit

Le 20 novembre dernier, je l’espérais. La journaliste Alice Develey présentait l’ouvrage dans le supplément du Figaro, édition du 16 novembre.

Et il est maintenant rentré. Si lire sur la nuit par un grand astro-physicien, Trinh Xuan Thuan, vous intéresse, mettez la patte sur cet ouvrage passionnant. Pour un avant-goût du contenu et du ton de l’auteur, voici : Lire la suite

La lune rend heureux

La lune d’août a produit un effet remarquable sur la température. Lire la suite

Le grand soir de la lumière électrique dans les rues de Québec

Enfin ! si l’on n’y voit pas plus clair qu’auparavant dans ses affaires, l’on y voit assez depuis hier soir à Québec pour ne plus être exposé comme ci-devant à se tordre le cou ou à se casser les jambes sur les trottoirs défectueux, une fois le soleil couché.
Lire la suite

Le bonheur de l’éclairage soudain à l’électricité

Le réseau de la lumière électrique destiné à l’éclairage de la ville a été partiellement mis à l’épreuve, à minuit samedi soir. Lire la suite

De Chaval

Extrait de Chaval, L’homme, Paris, Éditions Albin Michel, 1970.

Voilà que la lune du 22 juin est au-dessus de ma rue en ce moment

La voici.

Vue de ma fenêtre.

Hier comme aujourd’hui, à Québec, il fallait vivre avec les grandes marées

Nous n’avons jamais pu maîtriser ce phénomène naturel. Lire la suite

La France est remuée par le décès de Victor Hugo

L’écrivain poète, dramaturge et prosateur français meurt le 22 mai 1885 à 83 ans. On lui accordera des obsèques nationales. Et avant le transfert de son cercueil au Panthéon, celui-ci est exposé une nuit sous l’Arc de triomphe. Retrouvons le fil. Lire la suite

De 1880 à 1910, période historique de transition, il est fréquent qu’on aille de première en première

Cette fois-ci, alors que le Saint-Laurent a la réputation d’un fleuve difficile à naviguer, voici qu’un navire rentre à Montréal en pleine nuit.

Le « Tunisian » de la compagnie Allan est arrivé à Montréal samedi.

Ce transatlantique, le plus considérable de la flotte qui visite Montréal pendant la saison d’été, jaugeant près de onze mille tonnes, est entré dans le port de Montréal à onze heures du soir. C’est son premier voyage de la saison. Lire la suite