Skip to content

Résultats de recherche pour '"Roger Caillois"'

Retour sur Roger Caillois, l’homme qui aimait tant les pierres

L’écrivain , avant de fermer son livre Le fleuve Alphée, sent le besoin de revenir sur les pierres, qui sont cause chez lui d’« embellies de l’âme ». Et voyez l’explication qu’il nous donne de l’effet qu’elles lui font. L’auteur nous apprend les pierres. Lire la suite

De Roger Caillois

Chaque idée qui traverse une intelligence, chaque rêve qui trouble un dormeur demeure lointainement tributaire d’une sève unique parvenue au terme où s’immatérialise une ramification infinie. Lire la suite

Retour sur Roger Caillois (1913-1978) et ses pierres

Ce sociologue français au parcours étonnant a publié de nombreux ouvrages. Ses deux premiers, parus durant les années 1930 — Le Mythe et l’Homme, L’Homme et le Sacré — sont ceux qui l’ont fait vraiment connaître. Personnellement, ses trois livres sur les pierres me fascinent. Depuis ce temps, je ne regarde plus les pierres de la même façon, j’ai plein de considération pour elles, qu’importe leur format, leur grosseur, leur allure. Je leur trouve une grande beauté. Lire la suite

Roger Caillois et les pierres

Aimez-vous les pierres ? Quelle drôle de question, en effet. Nous sommes tous d’une indifférence absolue devant une pierre sur notre chemin. Lire la suite

De l’écrivain et sociologue Roger Caillois (1913-1978)

Symetrie un

Dans toute symétrie établie peut surgir une rupture partielle et non accidentelle qui tend à compliquer l’équilibre formé. Une telle rupture est proprement une dissymétrie. Lire la suite

La grande Marguerite Yourcenar est séduite par les propos de Roger Caillois

pierreEn particulier par ses réflexions à partir des pierres. À ce sujet, l’écrivain et sociologue français a proposé trois ouvrages, dont Pierres. Nous en parlions voilà peu. Yourcenar termine ainsi son texte de 25 pages sur l’hommes et ses écrits : Lire la suite

L’étonnant cheminement de Roger Caillois (second de deux billets)

chat et pierre

L’observation des pierres pendant plusieurs années a mené l’écrivain et sociologue Roger Caillois à une longue réflexion poétique sur les roches elles-mêmes et l’existence. Lire la suite

L’étonnant cheminement de Roger Caillois (premier de deux billets)

Page couverture Caillois

Voilà longtemps que je prête attention aux publications de cet homme. Il est passé à l’histoire pour son classique : L’Homme et le sacré, publié en 1939, sur une théorie de la fête.

Mais ce que j’aime particulièrement de Roger Caillois, ce sont ses réflexions sur le vécu à partir des pierres. Lire la suite

Une découverte grâce à l’écrivain français François Bott

Rappelez-vous le billet du 23 février dernier. Il nous disait qu’Antonio Porchia était l’auteur d’un seul ouvrage, un recueil d’aphorismes qui exerçait la plus grande séduction.

Roger Caillois dit qu’il l’a découvert en Argentine durant les années 1940. « J’échangerais contre ces lignes tout ce que j’ai écrit. » Lire la suite

Prêtez-vous attention, même devenu grand, aux cailloux sur votre chemin ?

L’écrivain et sociologue Roger Caillois (1913-1978) pourrait vous en dire bien long à ce sujet. Déjà, il nous accompagne depuis un moment sur ce site interactif. Il suffit simplement de s’y laisser mener. Lire la suite