Skip to content

Résultats de recherche pour 'argyope'

Tiens, à bien regarder, voici une autre pochette veinée d’Argyope aurentia

Elle s’est dégonflée, dirait-on, dans un amas de feuilles de framboisiers sauvage dans le fond de la cour arrière.

J’aime beaucoup, je vous l’ai déjà confié, cette araignée qui dispose d’une excellente mémoire.

Une Argyope aurentia a laissé sa pochette veinée sous le toit de la galerie avant de la maison

Rappelez-vous, cette araignée magnifique, commune sur le terrain, fabrique avant de mourir une pochette veinée pour la suite du monde. Voyez ce billet. Lire la suite

Les traces de la magnifique araignée Argyope aurentia

En marchant sur le terrain, l’automne et l’hiver venus, je prends toujours plaisir à découvrir une pochette veinée laissée sur place par l’une de ces araignées. Lire la suite

Une Argyope aurentia en a pris plein sa toile

Mais elle tient bon.

Les autres autour d’elle ont plié bagage, les toiles sont vides. Lire la suite

Tiens, voilà deux nouvelles pochettes contenant les œufs d’Argyopes aurentia

Ce qui m’étonne, c’est qu’en bordure de deux des trois pochettes de cette année, une araignée attend dans sa toile. Lire la suite

Ô surprise, une pochette veinée d’une Argyope aurentia deux semaines avant le temps

Sur la pochette veinée, voir ce billet. Lire la suite

L’Argyope aurentia et son petit

Lire la suite

Voici la première Argyope aurentia de la saison

Encore toute jeune, toute svelte.

Ici, elle vient de se rendre compte que je l’ai aperçue. Aussi laisse-t’elle tomber cette échelle blanchâtre qui se défera et brouillera son image. Lire la suite

Une des pochettes veinées de l’Argyope aurentia

Elles étaient nombreuses l’été dernier, ces araignées magnifiques. Et, avec espérance, elles avaient laissé ça et là de ces pochettes dans lesquelles elles avaient pondu leurs œufs.

J’avais bien aimé l’une d’entre elles qui m’avait reconnu.

Une pochette veinée de l’argyope aurentia, vide, est partie au vent et s’est prise dans une tige de framboisier sauvage

Ces magnifiques araignées furent nombreuses l’été dernier et déposèrent çà et là, à la mi-septembre, de ces pochettes fabriquées par elles-mêmes, dans lesquelles elles avaient pondu leurs œufs. Lire la suite