Skip to content

Les tout derniers jours de la navigation

Il y a un peu plus de cent ans, la navigation sur le fleuve Saint-Laurent est au cœur de la vie québécoise. Bien sûr, les journaux le savent et informent leur public lecteur des faits s’y rapportant.

Ici, nous sommes à Québec.

Il ne reste plus une seule goélette au Hâvre du Palais. Les dernières ont profité des derniers jours de beau temps pour aller se mettre en hivernement.

On n’y voit plus que quelques bateaux des environs qui prennent un chargement pour les paroisses environnantes.

Rien de plus disparate que la composition de ces cargaisons, on y voit de tout ce que des cultivateurs éloignés de la ville peuvent avoir besoin. […]

La compagnie du Richelieu nous apprend que le dernier bateau pour Montréal partira samedi prochain [le 20 novembre].

 

Le Soleil (Québec), 18 novembre 1897.

J’ai acquis la photographie de la goélette Jean-Maurice prise à Saint-Joseph-de-la-rive, il y a plus de 40 ans. Durant les années 1970, une employée du ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche me téléphone. Je n’ai pas retenu son nom, malheureusement. « Vous ne me connaissez pas. Je sais que vous êtes historien. Nous mettrons sous peu au rebut un certain nombre de photographies noir et blanc, de format 8’’ X 10‘’, qui ne nous seront plus utiles. Si la chose vous intéresse, passez les chercher. » Cette image faisait partie de ce lot.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS