Skip to content

Articles de la catégorie ‘Vie rurale’

Lire la vie des anciens grâce à leurs déchets

Il y a un espace dans ce lieu qui mériterait d’être documenté et se révélerait très bavard sur la vie quotidienne des anciens occupants du début des années 1920 jusqu’à 1975. Lire la suite

Vous êtes à la campagne, vous connaissez assurément ce qu’est le fagot

Rien de mieux pour partir une attisée à ce temps-ci, histoire de faire disparaître l’humidité de la maison.

Et savez-vous que le fagot a une très longue histoire, qui remonte au Moyen Âge ? Lire la suite

La maison au cœur de la vie

Le mardi gras (16 février)

Qu’est donc devenu le mardi gras apporté de France voilà longtemps ?

Dans les villes, nous aimions tant défiler le soir sur la rue principale, déguisés, souvent masqués. Lire la suite

À la campagne, dans les maisons anciennes, les fenêtres parlent en hiver

S’embuent-elles ? Le vent s’est levé et s’amène peut-être un changement de temps.

Certains diront que nous ne sommes jamais si bien alors que dans la maison… et près du poêle qui chauffe, à placoter.

Des chansons traditionnelles québécoises le disent. Lire la suite

Sur votre chemin, vous croisez un cheval portant la tuque du Père Noël !

Vous êtes alors chez mon cher ami Dominique De Géry. Venu du Pays basque, il est arrivé au Québec avec une formation d’éleveur et de tondeur de moutons. Lire la suite

J’aime tant ces personnages folkloriques éphémères

Il y a des hivers, comme celui de l’année dernière, où nous n’avions pas de « neige à bonhomme », du moins dans les régions de Lotbinière et des Bois-Francs.

Aussi fut-il impossible d’apercevoir un seul bonhomme de neige. Lire la suite

Quel temps !

Un temps pour chauffer la maison. Faire du sucre à la crème ou du « fudge ». Plutôt une grosse soupe aux légumes ? De la gelée de pomme ? Des marinades ? Un casse-tête ? Lire la suite

Voilà l’automne (22 septembre)

La photographie est prise dans le parc des chutes Lysander, sur le vieux chemin Gosford qui traverse les Bois-Francs. Lire la suite

Le bonheur des lieux, le soir venu

Tout dort en paix aux alentours.