Skip to content

Articles de la catégorie ‘Vie rurale’

Bref voyage en Transylvanie (Second de deux billets)

Nous sommes à la découverte de cet écrivain sicule (on appelle Sicule la personne de langue hongroise habitant la Transylvanie), Aron Tamasi (1897-1966).

Je viens de terminer son bel ouvrage Étoiles de Transylvanie. J’ai découvert un monde rural ancien et original, mais en même temps semblable au nôtre autrefois sous plusieurs aspects : les manières fêter, la présence du cochon, des poules dans la basse-cour, comment le soir tombe soudain, l’été, etc. Lire la suite

Bref voyage en Transylvanie (Premier de deux billets)

Je viens de terminer la lecture d’un livre de nouvelles d’un écrivain hongrois né en Transylvanie, Aron Tamasi (1897-1966).

L’auteur nous amène dans cette région de montagnes et de forêts et nous nous arrêtons à maintes reprises dans le pays profond. Et le grand plaisir est de découvrir les nombreuses similitudes entre les pays profonds du monde, et on sourit à l’image de retrouver le pays profond québécois dans la chaîne des Carpates sur ce plateau de dépressions et de vallées. Lire la suite

Qui un jour s’attaquera à un inventaire complet des dessins du grand dessinateur québécois Henri Julien (1852-1908) ?

Ici, à l’occasion d’une publicité pour les « pilules Moro », l’artiste, originaire de Québec, propose cette scène champêtre tout à fait de saison, la remise en place des clôtures après l’hiver. Lire la suite

Tomber soudain sur un fer à cheval

Quelle chance ! C’est ce qui arrive à l’écrivaine Françoise, pseudonyme de Robertine Barry (1862-1910), une Québécoise que nous ne célébrons pas suffisamment.

Dans sa chronique du lundi, elle raconte. Lire la suite

Il y a un peu plus de 100 ans, le ciel, la nuit, était aussi bavard qu’aujourd’hui

Et la population appréciait sans doute les informations que lui transmettait la presse.

Ici : Jupiter rencontre Mars. Lire la suite

Ça se passait un 14 avril

Tournons les pages depuis 1882 à 1909. La vie variée. Lire la suite

L’arrivée difficile du printemps aux Éboulements

Nous avons eu une tempête du sud-ouest lundi [18 mars] avec froid. À 8 heures p. m., le vent a sauté au nord et a soufflé avec rage toute la nuit, toujours avec un froid sibérien.

Ce matin, le fleuve est couvert de glace. Lire la suite

« En caravane, allons à la cabane »

On se prépare dans les campagnes à faire couler les érables à sucre.

Les fabricants de chaudières et de bidons reçoivent à cet effet des ordres assez importants. Lire la suite

Un jour, un quidam du nom de Théophile Dufour décide d’un hommage à l’enfant

Charles Emmanuel Talbot et son chien

Pourquoi ne pas confier ce texte au journal qu’il lit ?

J’ai vu quelquefois dans les champs le jeune enfant auprès du laboureur — fraîche fleur à côté d’un blé mûr ; l’enfant suit à petits pas le pénible sillon ; il s’arrête un moment. Lire la suite

Après les deux jours gras de dimanche et lundi, voici le Mardi gras (5 mars)

Ces deux mots — jours gras — évoquent tout un monde de gaietés et de plaisirs ; le carnaval est alors à son apogée et la folie secoue ses grelots d’or, dont le tintement frénétique n’empêche cependant pas l’arrivée du carême. Lire la suite