Skip to content

L’offerte Prunelle vulgaire

Vous connaissez cette plante de rien, qui ne plastronne pas, mais pourtant si belle ? Il faut s’y pencher, l’approcher, pour bien la découvrir. La Prunelle vulgaire (Prunella vulgaris, Heal-all), qui serait de la famille de la menthe, est aussi appelée, selon Flore laurentienne de Marie-Victorin, la Brunelle ou l’Herbe au charpentier.

De floraison estivale, elle pousse dans les champs et sur les bords des routes, et Marie-Victorin la dit «absolument générale dans le Québec». Chez moi en ce moment, nulle plante n’est plus populaire que celle-ci. Et cela se comprend, voyez le nombre de corolles que propose chaque cocotte aux butineurs de passage. Et comme cette fleur est généralement abritée, il peut bien venter un vent de tous les diables, l’insecte n’est guère dérangé.

3 commentaires Publier un commentaire
  1. Hélène Gonthier #

    “Il peut bien venter un vent de tous les diables,
    l’insecte n’est guère dérangé.”
    C’est une petite fleur modeste, dissimulée dans son
    environnement.

    Quand je lis “Herbe au charpentier”, je présume que
    cette appellation réfère à son aspect solide,
    comme une petite tourelle!

    2 juillet 2017
  2. Jean Provencher #

    Plusieurs plantes portent ce surnom d’Herbe au charpentier. Souvent, ces noms vernaculaires nous viennent de France.

    2 juillet 2017

Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette incroyable petite fleur | Les Quatre Saisons

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS