Skip to content

Voici le premier pissenlit !

Et ce n’est pas banal, bien qu’une majorité de personnes trouvent cette fleur insignifiante. Bientôt, sur le terrain, ils seront de plus en plus nombreux et deviendront la première invitation aux pollinisateurs.

On sait aussi que le pissenlit, comme la marguerite, n’est pas une fleur, mais un bouquet de fleurs. La famille des Astéracées (autrefois appelées Composées) fonctionne ainsi. On y trouve un grand nombre de toutes petites fleurs sans pédoncule : les fleurons.

Voir Catherine Lenne, Dans la peau d’une plante, Éditions Belin, 2014, p. 112s.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. Un lecteur assidu #

    Bonsoir,

    Comme citadins nous devons nous mettre dans la tête que le pissenlit n’est pas une mauvaise herbe 🙏

    Ma défunte mère s’empressait d’en cueillir les premières feuilles du printemps, donc plus tendres et ayant un goût moins acidulé, de les laver et de les servir en salade avec une vinaigrette à base de crème, vinaigre (?), sel et poivre au goût. ❤️

    S’assurer qu’elles n’ont pas été soumises aux insecticides et pesticides 😡

    Si vos allez à des endroits comme La carotte Joyeuse, rue St-Jean, il s’y en vend de belles feuilles vertes et ” dodues “, du moins encore au printemps dernier. ❤️

    En Allemagne, on la cultive dans des champs à perte de vue.

    J’ai souvenir d’avoir lu que toute la plante était comestible de différentes manières et ce sans compter ses nombreuses vertus.

    Vous assurer toutefois que ça répond notamment et positivement eu égard à votre état.

    14 mai 2020
  2. Jean Provencher #

    Bravo !

    14 mai 2020

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS