Skip to content

Une révolution alimentaire

Et qui l’aurait dit.

Le dernier « Bulletin » de la Chambre de commerce italienne à New-York annonce qu’après de longs essais on est parvenu en Amérique à obtenir des fruits sans noyaux ou sans pépins. Nous lisons à ce sujet dans le « Bulletin » :

On est arrivé, en Californie et en Floride à produire non seulement les oranges et les citrons sans noyaux, mais aussi les cerises, les prunes et même les melons complètement dépourvus de noyaux et de ces graines qui font le désespoir du consommateur.

Si les consommateurs peuvent se réjouir de la nouvelle victoire remportée par l’art sur la nature, les personnes expertes et compétentes en horticulture affirment que toute victoire contre nature est une dégénérescence et que, dans peu de temps, les arbres qui donnent des fruits sans noyaux cesseront même de donner des fruits.

Remarquons que ceci n’est qu’une hypothèse, tandis que la production est une réalité.

 

Le Canada (Montréal), 20 juillet 1904.

Un commentaire Publier un commentaire
  1. Hélène Gonthier #

    Je me suis toujours posée… cette question…
    Cela me semble “dénaturé” de produire des fruits sans noyaux!
    En tous cas, la nature reprend toujours ses droits…

    19 juillet 2017

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS