Skip to content

De retour du lac Saint-Pierre

pas de littoral au loin au sud ouestCe bien beau lac, venu d’un élargissement du fleuve Saint-Laurent entre Montréal et Trois-Rivières, mesure 38 kilomètres de long par dix de large. L’hiver, m’a-t-on dit, on y pêche le Doré. Si, par hasard, on attrape une Perchaude, il faut la remettre à l’eau, car la population de ce poisson est en déclin.

Sur la première image, en direction du sud–ouest, on n’aperçoit même pas le littoral tout au fond. On distingue bien cependant une première cabane à pêche, et même deux autres vers la droite. Sur la seconde image prise franc sud, le point au centre représente une cabane à pêche; derrière elle, on arrive à deviner le littoral sud. La troisième image nous offre cette cabane au télé-objectif.

Ces trois images sont prises depuis Yamachiche sur la rive nord du Saint-Laurent. En ce moment, on le voit bien, ce lac magnifique est une mer glacée.

en plein centre une cabane a pechela cabane a peche au tele objectif

4 commentaires Publier un commentaire
  1. Ode #

    ” J’ai pour toi un lac quelque part au monde un beau lac tout bleu……”
    Magnifique ces photos ! On y ressent de la paix simplement à les regarder !

    23 février 2015
  2. Jean Provencher #

    Merci beaucoup.

    23 février 2015

Trackbacks & Pingbacks

  1. À 80 ans, le péril de traverser le lac Saint-Pierre en hiver | Les Quatre Saisons
  2. Une grande réalisation sur le lac Saint-Pierre | Les Quatre Saisons

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS