Skip to content

Articles de la catégorie ‘La mort’

Il commence à se faire tard chez les vieux Patriotes de 1837-1838

Chose certaine, la presse de l’époque ne les oublie pas.

On nous apprend la mort de M. François Duquette, décédé, à l’âge de 92 ans, chez son gendre, M. Aug. Dionne, au numéro 692 de la rue Drummond, coin de la rue Sainte-Catherine. Lire la suite

Des hivers parfois fort rigoureux

Les dispensaires et même les salles des hôpitaux sont encombrées par le grand nombre de malades souffrant d’engelures. Lire la suite

À la suite du drame que nous venons de vivre à Québec

Soit les morts et les blessés.

Chacun sent le besoin de prendre la parole, beaucoup de nous conseiller de faire un examen de conscience. Bravo. Lire la suite

La Chandeleur (2 février)

Aujourd’hui, 2 février, tombe la fête de la Purification de la Sainte Vierge.

Dans le langage populaire, c’est la Chandeleur. Lire la suite

Une bien agréable rencontre

J’ignorais totalement en 2004 que d’entreprendre le dépouillement de la presse québécoise de 1880 à 1910 m’amènerait dans des avenues tellement variées. Et le paranormal en est une. Lire la suite

«Un singulier phénomène»

Alors que je m’apprête à gagner ce soir la bibliothèque Saint-André pour aller parler du paranormal québécois profane au cours de la période 1880-1910, voici que je tombe sur un nouvel article à ce sujet dans la presse ancienne. Lire la suite

Toutes mes sympathies à notre communauté musulmane bien d’ici devant la folie de cet enfant malade

Où en sommes-nous alors avec le suicide ?

Voilà 125 ans, il y avait des suicides comme nous en rencontrons encore aujourd’hui. On en parle d’ailleurs beaucoup plus facilement que maintenant. Mais jamais n’apparaît dans la presse d’analyse à ce sujet. Voici ici une bien courte réflexion sur la présence du suicide chez les Québécois de langue française.

En 1896, il y eu 31 suicides rapportés au Conseil d’hygiène [de la province de Québec, l’ancêtre du ministère de la Santé], savoir : 27 parmi les Canadiens français, et 7 répartis sur les autres nationalités [sic]. Lire la suite

Grondines entre 1880 et 1910 (Second billet de deux)

Dans ma grande chronologie de 840 pages de la presse québécoise entre 1880 et 1910, nous poursuivons la quête des mentions de Grondines à partir du mois d’avril. Hier, on retrouvait les trois premiers mois de l’année. Filons.

«Le capitaine Labranche, de Montréal, arrivé aujourd’hui de Portneuf, rapporte que le fleuve est libre de glace depuis Montréal jusqu’aux Grondines. Lire la suite

Grondines entre 1880 et 1910 (Premier billet de deux)

Ma grande chronologie venant du dépouillement de la presse québécoise compte maintenant 840 pages. Imaginons que vous êtes de Grondines, sur les rives du Saint-Laurent, quasi à mi-chemin entre Québec et Trois-Rivières. Lire la suite