Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les poissons’

Grondines entre 1880 et 1910 (Second billet de deux)

Dans ma grande chronologie de 840 pages de la presse québécoise entre 1880 et 1910, nous poursuivons la quête des mentions de Grondines à partir du mois d’avril. Hier, on retrouvait les trois premiers mois de l’année. Filons.

«Le capitaine Labranche, de Montréal, arrivé aujourd’hui de Portneuf, rapporte que le fleuve est libre de glace depuis Montréal jusqu’aux Grondines. Lire la suite

Grondines entre 1880 et 1910 (Premier billet de deux)

Ma grande chronologie venant du dépouillement de la presse québécoise compte maintenant 840 pages. Imaginons que vous êtes de Grondines, sur les rives du Saint-Laurent, quasi à mi-chemin entre Québec et Trois-Rivières. Lire la suite

Le cœur de la Terre bat à travers ses êtres naturels

Ses plantes, ses arbres, ses insectes, ses oiseaux, ses bêtes et les personnes de bonne volonté.

Caillois ajouterait sans doute ses pierres, au temps lent. Lire la suite

À Bastiscan, on pêche le petit poisson des chenaux dans le fleuve, près de la rive

Le correspondant de La Patrie à cet endroit raconte. Lire la suite

Les cabanes à la dérive

Cabane sur le lac Saint-Pierre, en plein cœur du fleuve Saint-Laurent

La nouvelle datée du 23 décembre provient de Rimouski, dans le Bas-Saint-Laurent.

Un fait original s’est passé, vendredi après-midi, en face de notre ville. Lire la suite

Et, pendant ce temps, à Québec, on se prépare à la pêche aux petits poissons sur la Saint-Charles

poisson-des-chenaux-la-peradeLa rivière St-Charles est recouverte d’un pont de glace dans toute son étendue. Les amateurs de pêche à la morue préparent leurs cabanes.

 Le Quotidien (Lévis), 4 décembre 1894. Lire la suite

Où est passé ce canot ?

bec-scie-couronneNous sommes sur la rivière Richelieu.

Un canot, pointu devant et carré en arrière, peinturé en gris au-dedans et couleur verdâtre au dehors, a été perdu dimanche dernier, en bas des rapides de St-Jean.
Lire la suite

À Bagotville, l’hôtel Mc Lean est populaire en automne

hotel-mclean-bagotville

Le correspondant de l’hebdo de Chicoutimi à cet endroit raconte. Lire la suite

Rêvant d’une bonne soupe au poisson, pourquoi aller se faire geler au bord d’une rivière par les temps qui courent ?

pecheur

La belle saison d’été est maintenant passée et les amusements au bord de la rivière se font rares.

Cependant, les amateurs de la soupe au poisson s’obstinent et, jeudi soir, tentaient, malgré une bonne brise du nord-est, de faire la chasse aux poissons. Lire la suite

Peut-on aller jusqu’à la domestication des poissons ?

la-domestication-des-poissonsUn Suisse semble avoir trouvé la réponse. Lire la suite