Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les oiseaux’

On dirait bien que le carouge, fort beau, a été passé au noir à chaussure

Lire la suite

Oups, apparence que les corneilles auraient la peur de leur vie

 

La Gazette de Joliette fait la une avec cette nouvelle. Lire la suite

À nouveau un poème échappé dans les colonnes d’un journal

Et souvent, il faut le noter, si ces textes ne sont pas à l’eau bénite, ils ont pour thème la nature ou l’amour.

Ici, Nérée Beauchemin, le poète de Yamachiche, près de Trois-Rivières, fait l’éloge d’avril. Et du rossignol. Lire la suite

La voici, la toute belle

La Sitelle à poitrine blanche (Sita carolinensis, White-breasted Nuthatch).

Comme pour la rousse, il peut se passer des mois, parfois des années, avant que je l’aperçoive à nouveau. Lire la suite

À quoi pense ce junco sur le toit de ma maison, regardant au loin ?

Au voyage maintenant à accomplir ?

Aux amours de demain ?

De quoi la tête d’un oiseau est-elle meublée ?

Ces oiseaux aiment le pain !

Mes juncos sont toujours aussi nombreux. Est-ce la raison pour laquelle certains aiment le pain ? Jamais, il me semble, ils n’avaient montré un intérêt pour le pain. Hier, comme toujours, je croyais plutôt offrir une ration de pain aux Geais bleus. Lire la suite

Retour des Chardonnerets jaunes

Après quelques mois d’absence.

Et deux Roselins pourprés silencieux et craintifs, dirait-on, se tiennent au sommet du grand pommetier, à distance. Lire la suite

Remontons aux Égyptiens, à 3 000 ans en arrière

Horus, le pharaon mythique à la tête de faucon, et Anubis, dieu de l’embaumement, maître des nécropoles, à la tête de chien, causent avec un humain.

Que lui dit-on ?

Tablette de plâtre, mesurant 22cm par 19cm, de 2cm d’épaisseur, trouvée chez un regrattier de la région de Québec pour 3$.

Le « rossignol » est entré !

J’aime l’appeler « rossignol », car pendant 300 ans, faute d’avoir ici le rossignol français, nous avons donné à cet oiseau le nom de là-bas. Bien sûr, il s’agit du Bruant chanteur.

Et déjà, il chante. Lire la suite

Le Junco ardoisé n’a jamais été aussi beau

Et ils sont partout. Impossible d’en donner le nombre. Une véritable invasion. Lire la suite