Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les oiseaux’

Une grande ouverture pour la Vie

Tout a commencé avec le grand coup d’eau d’avril et mai. Et puis le soleil est venu sans jamais discontinuer. Il y avait une grande fêlure qui longuement durait. Et la Vie s’y est engouffrée, sans jamais de cesse. Lire la suite

Au cours des douze prochains mois, la Mésange à tête noire ne sera jamais plus belle que maintenant

Holà, que le moineau a mauvaise presse en Amérique !

À la une du quotidien montréalais La Patrie, on peut lire :

L’Union ornithologiste, en conférence à New-York, a reçu le rapport du comité qu’elle avait chargé de faire une investigation sur les qualités et les défauts du moineau. Lire la suite

« L’endroit le plus froid de la terre »

Il résulte des observations du savant anglais Wild, que l’endroit le plus froid de la terre est Werchojansk [Verkhoïansk] en Sibérie. […] Lire la suite

Peut-on admirer plus beau croupion !

Quand même. Et il nous est tout offert.

Mon oiseau d’automne. Qui n’a jamais manqué l’occasion de s’arrêter en descendant vers le Sud. Et demeure plus d’un mois. Lire la suite

Le jeune Pic mineur mâle

Heureux. Avec son manteau tout neuf. Prêt pour l’hiver.

Belle-Dame et Vulcain sont partis

Mais la production de fleurs continue, ce qui fait la joie d’une variété de butineurs.

Depuis trois jours, la nuit la plus froide fut de 2 degrés. Lire la suite

Le Junco ardoisé dans les hauteurs

Mon ami Paul m’écrit : Ce qui m’apparaît le plus étrange chez ton petit bonhomme de plumes, c’est de le voir ainsi perché. Peut-être était-il bien inquiet pour être si haut… Lire la suite

Et tout au fond, voilà l’automne

Lire la suite

Fini l’éclairage à la bougie pour les pharaons

Six tombeaux de pharaons sont désormais éclairés à la lumière électrique, ceux d’Aménôthès II, de Ramsès 1er, de Séti 1er, de Ramsès III, de Ramsès V et de Ramsès IX.

Les bougies qu’on promenait dans les hypogées avaient tellement enfumé les murs et les [mot illisible] qu’il devenait évident qu’avant peu ils seraient invisibles. Lire la suite