Skip to content

Articles de la catégorie ‘Les oiseaux’

Sur l’art musical chez le vivant

Jacques Delamain (1874-1953), ornithologue français, a publié quelques ouvrages sur les oiseaux. Je n’en connais qu’un cependant : Pourquoi les oiseaux chantent.

Or, la plupart des oiseaux d’Europe diffèrent des oiseaux d’Amérique. Cette richesse du monde rend son livre quasi hors d’usage pour qui habite à l’Ouest. Nos grands chanteurs à nous n’y apparaissent pas.

Mais volons-lui tout de même un paragraphe fort bien tourné. Lire la suite

Aujourd’hui, le grand vent froid du nord-ouest, continu, fait gronder les arbres et se cacher les oiseaux

Ces derniers préfèrent la protection des fourrés à manger des bourgeons. Mais l’après-midi avancé, le vent tombe et ils sont treize chardonnerets à se présenter au chardon. Lire la suite

En 1882, les perdrix seraient franchement plus nombreuses dans la région de Montréal que dans celle de Québec

Le Courrier de Montréal informe que la chasse aux perdrix, dans le district de Montréal, est des plus fructueuses. Nous avons le regret d’établir, de notre côté, qu’elle est à peu près nulle dans le district de Québec. Lire la suite

À Rouse’s Point, à la frontière américaine avec le Québec

En bordure du lac Champlain, cette image incroyable de mon amie Nicole. Il s’agit d’Oies blanches ou Oies des neiges. Lire la suite

Les Chardonnerets jaunes sont maintenant une quinzaine, peut-être même 20

Et trois Juncos ardoisés vont çà et là.

Les deux Bruants hudsoniens semblent absents.

Les Chardonnerets jaunes sont maintenant une dizaine

Et ils semblent avoir délaissé complètement les pommettes pour s’en tenir au chardon.

Les deux Bruants hudsoniens les accompagnent, mais l’un d’entre eux peine à supporter l’autre. Lire la suite

Il arrivait qu’on attache foi au discours des anciens

Il est tombé, la nuit dernière, une légère couche de neige, la première que nous ayons cet automne et, aujourd’hui, il fait un froid assez vif.

Hier après-midi, il est passé, au-dessus de la ville, une nombreuse volée d’oiseaux blancs, se dirigeant vers le nord. C’était, d’après les anciens, la neige à courte échéance et, comme on le voit, les anciens ne se trompaient pas.

 

Le Franco-Canadien (Saint-Jean-d’Iberville), 16 novembre 1893.

Et voici un troisième petit héros

Un peu étonné qu’il neige, dirait-on.

Les Chardonnerets jaunes sont toujours au nombre de sept. Et lorsqu’ils s’envolent, les Bruants hudsoniens se joignent à eux. Lire la suite

Revoilà de retour du Grand Nord ce petit discret

La plupart des observateurs d’oiseaux, dirais-je, sont à la recherche de l’oiseau rare. Rien ne les réjouit davantage que d’en apercevoir un. Personnellement, je m’intéresse plutôt aux oiseaux du quotidien. Lire la suite

Un migrateur fort craintif

Un Carouge à épaulettes mâle en novembre.

Si sauvage que dès que je l’aperçois dans le grand pommetier, il fuit sans même me donner le temps d’une seconde image et, bientôt, n’est plus qu’un petit point à l’horizon. Lire la suite