Skip to content

Articles de la catégorie ‘Littérature’

Un grand musicien poète

Le pianiste Alfred Brendel, né en Moravie en 1931, est aussi l’auteur de poèmes étonnants, « tendres, drôles ou sombres » dit le quatrième de couverture. Lire la suite

Hommage à la corneille

Du poète et dessinateur montréalais Albert Ferland (1872-1943).  À travers ses mille et un métiers pour gagner sa vie, il mena une double vie, d’écrivain et d’artiste. Lire la suite

Étonnamment, retour sur la fidélité du chien

Et c’est pur hasard. Lire la suite

Il arrive que la nuit inspire les poètes

Ainsi Jean Charbonneau s’adresse à Sirius, vue de la Terre l’étoile la plus brillante du ciel après le Soleil. Lire la suite

« La Fileuse »

Jean Charbonneau (1875-1960), poète dramaturge et essayiste, a joué un rôle majeur dans le monde des lettres québécois à la fin du 19e siècle et au 20e siècle. J’ai tant cherché une anthologie de ses principaux textes, mais toujours ai fait chou blanc. Aucun bouquiniste n’a pu me dire que ça existait. Et sans doute que ce poète ne courait pas les journaux et les journalistes. Lire la suite

On trouve vraiment de tout chez les bouquinistes

Même du François Villon (1431-après 1463), poète français. Sur sa page Wikipédia, on dit que ce texte-ci est « destiné à ses amis et compagnons de débauche et fourmille d’allusions et de sous-entendus aujourd’hui indéchiffrables mais qui à coup sûr devaient beaucoup faire rire ses camarades ». Lire la suite

« Pendant que je chantais la nature »

Assis dans mon pavillon du bord de l’eau, j’ai regardé la beauté du temps ; le soleil marchait lentement vers l’occident, au travers un ciel limpide.

Les navires se balançaient sur l’eau plus légers que des oiseaux sur les branches, et le soleil d’automne versait de l’or dans la mer. Lire la suite

« Conte à la lune »

Voici un poème, un véritable envol, d’une jeune femme de 26 ans.

Une Rose Latulippe.

Chant de la nuit également.

Trouver aussi bonheur dans la campagne. Lire la suite

Sapré Alphonse !

Alphonse Piché (1917-1998), j’entends. Le poète. Il est né à Chicoutimi, mais s’est retrouvé à Trois-Rivières à l’âge d’un an, je crois bien. Il était à peine plus jeune que mon père, né en 1914. J’aurais bien aimé le rencontrer. Peut-être même l’ai-je croisé sans le savoir. Mais j’ai plusieurs de ses œuvres. Lire la suite

Êtes-vous de celle qui avez eu un amant, une amante qui vous a comblée de mots d’amour ?

Si oui, vous auriez longtemps échangé avec Mathilde Urrutia.

Le poète chilien Pablo Neruda a connu un amour fou, une soprano mexicaine, Mathilde Urrutia. Incapable de lui décrocher la lune, il lui a fait cadeau de 100 poèmes. Il lui écrit qu’ils lui ont quand même « coûté grand’peine et grand’douleur ». Cependant il ajoute immédiatement : « mais la joie de te les offrir est plus ample qu’une prairie ».

En voici deux : Lire la suite