Skip to content

Articles de la catégorie ‘Ethnologie’

Pawnee Bill de passage à Montréal

Pawnee Bill, l’émule de Buffalo Bill, est arrivé en ville ce matin avec sa troupe.

Ils ont fait une parade dans les rues principales. Leurs accoutrements ont la couleur locale. Le cortège était original, et les cavaliers semblent excellents.

Nous avons pu nous procurer les noms des célébrités de la frontière qui accompagnent Pawnee Bill. Lire la suite

Le bonheur de rencontrer un serpent de mer

Sur la côte atlantique. Lire la suite

Une scène qu’on lit dans un roman, en effet

Cela se passe à Montréal.

Les fidèles qui assistaient hier aux cérémonies religieuses de l’église St-Jean l’Évangéliste ont été témoins d’une scène à sensation.
Lire la suite

En août 1892, à Louiseville, une histoire court encore

Certains disent que c’est un fait véridique, d’autres parlent plutôt d’une légende. Elle remonte au grand événement du printemps 1865. Lire la suite

Réapparition du serpent de mer au large de Boston

La côte du Massachusetts, depuis Nahant jusqu’à la baie d’Ipswich, a toujours été le rendez-vous favori du serpent de mer. Lire la suite

Vaudreuil, c’est beau comme un rêve !

Voilà notre chère Françoise, Robertine Barry (1863-1910), à Vaudreuil pour la première fois.

— Vaudreuil ! Vaudreuil ! Dit le conducteur par la portière ouverte.
Lire la suite

Dans mon quartier, 16 heures pile

Il est en train de la battre, le gueux. J’ai l’impression qu’elle va céder, qu’elle va lui faire des crêpes !

Pas facile d’être l’épouse d’un diable !

La scène se passe en cour du Recorder, la Cour municipale, dit-on, aujourd’hui

Nous sommes à Montréal.

Les constables Gaudry et Dempsey ont fait hier une descente dans une maison malfamée de la rue Wolfe et y ont arrêté un nommé Médard Belec, barbier, de la même rue.

Ce matin, Belec comparaissait tout confus devant la cour du Recorder. Lire la suite

Retour sur la foudre

Quand la foudre tombe sur la terre, elle frappe soit les objets, soit les hommes, mais non pas au hasard. Il est des corps qui attirent la foudre ; il est donc utile de les indiquer pour qu’on s’en tienne à l’abri.

Tout d’abord, il est bon de rassurer nos lecteurs aux certains effets du tonnerre. En général, on s’effraye moins de l’éclair que du bruit qui suit, et pourtant, quand l’on entend le bruit du tonnerre, c’est qu’il est déjà tombé et qu’il n’y a plus rien à craindre. Lire la suite

Comment Pierre de Coubertin voit Montréal et les Québécois en 1890

De Coubertin (1863-1937) sera bien sûr le « rénovateur des Jeux olympiques de l’ère moderne ». Lire la suite