Skip to content

Articles de la catégorie ‘Ethnologie’

Ce Geai bleu est un tout jeune

Il n’a pas encore sa huppe.

Et, étonnamment, on dirait que les portes de la forêt se sont ouvertes d’un seul coup. Lire la suite

Le Colibri à gorge rubis mâle

Il porte son veston gris.

En règle générale, plus que la femelle et le jeune de l’année, il préfère être sous les feuilles lorsqu’il n’est pas à l’abreuvoir.

Qu’arrive-t-il dans le monde des Roselins pourprés ?

Celui des trois premières photographies est tout à fait invisible à l’extérieur.

Sans doute vit-il caché ? On répète que l’oiseau qui ne porte pas la vêture habituelle peut plus facilement être la proie d’un prédateur. Lire la suite

Le jaune de cet oiseau me fascine

Les Roselins pourprés femelles n’ont pas de jaune.

Ne serait-il pas un Tarin des pins ? Lire la suite

Et revoilà la Paruline à joues grises

Le petit caluron de couleur marron sur la tête dit que c’est un mâle.

Il s’agit probablement d’un jeunot dont la vêture est en train de se préciser. Lire la suite

Et revoici la Paruline à joues grises bien cachée dans les pommiers

Les Américains l’appellent la fauvette de Nashville, le berceau de la musique dite « country » et le pays de Johnny Cash.

Elle me regarde par-dessus les feuilles. Lire la suite

L’Amiral

Il est là depuis plusieurs semaines.

Très heureux d’y être, car, comme le Monarque, les piérides et la coliade, il ne cesse de voler et de voler, refusant de se poser. Lire la suite

C’est l’histoire d’un chat au pelage noir et blanc, portant la queue rousse

Et ça ne l’embêtait pas.

Il semble se passer d’étranges phénomènes chez les oiseaux

Ils disposeraient d’une garde-robe cachée quelque part, iraient choisir un des vêtements qui s’y trouvent et reviennent heureux, avec un nouvel habit. Lire la suite

Et soudain, tout à fait silencieux, un jeune Merle d’Amérique se montre

En train de lentement porter les vêtements d’adulte.