Skip to content

Articles de la catégorie ‘Amour-Amitié’

Mais le poète, triste de voir s’envoler l’été, s’y fait

Âgé de 44 ans, il sait depuis un moment qu’après le temps libre estival, il faut se ré-atteler.

Allons ! nous voilà revenus à la ville, et, de nouveau, nous allons reprendre le bât sacré du travail, la tâche de chaque jour virilement accomplie.
Lire la suite

Décidément, notre poète trouve difficile la venue de l’automne 1884

Déjà, hier, il était tristounet, le voilà maintenant franchement nostalgique. D’abord, il s’adresse au fleuve. Lire la suite

De François Coppée, hommage à sa marquise

Menuet

 Marquise, vous souvenez-vous

Du menuet que nous dansâmes ?

Il était discret, noble et doux,

Comme l’accord de nos deux âmes. Lire la suite

Après une nuit de moins 3 depuis trois jours…

Bien que l’arche continue de produire des fleurs, il n’y a plus qu’une Belle-Dame (Vanessa cardui, Painted Lady). L’observation des photographies montre bien qu’à folâtrer, elle a abîmé une de ses deux antennes qu’elle porte entre les yeux. Lire la suite

Du poète, critique littéraire et romancier suisse Charles Fuster (1866-1929)

Si l’amour prenait racine…

 Ah ! si l’amour prenait racine,

J’en planterais dans mon jardin Lire la suite

Dans le quotidien Le Monde, édition du 4 octobre 2017

On apprend la diffusion à Lyon du chef-d’œuvre de Wong Kar-Wai, In the mood for love, en présence du réalisateur, dans le cadre du Festival Lumière 2017.

Étant à distance de Lyon, ce qui plaît dans la publicité, c’est de savoir que le film fut restauré.

Un très grand film.

Et vive la Catalogne !

Voir le billet de Christian Rioux, à Barcelone, dans Le Devoir d’aujourd’hui.

La photographie, attachée à l’article de Rioux, est de Lola Bou, de l’Agence France-Presse. Lire la suite

Les Amérindiens font la fête au sud du Saint-Laurent

Les Indiens des deux réserves, Saint-Régis et Caughnawaga, se sont réunis aux wigwams de Saint-Régis pour célébrer le mariage de l’un des leurs.

Les réjouissances avaient un caractère particulier. Dans ce cadre sauvage aux décors baroques, rien de plus original que de voir grouiller tout ce monde bigarré, s’exprimant et gesticulant de la manière la plus hétéroclite. Lire la suite

« Le retour des pêcheurs d’Islande »

En 1886, l’écrivain Pierre Loti a rendu hommage à ces pêcheurs de Dunkerque avec son roman Pêcheur d’Islande. Pierre Schoendoerffer en faisait un film en 1959. Lire la suite

En 1900, les journaux québécois, quotidiens ou hebdos, échappent souvent de petits poèmes

Et cela, sans prévenir.

À l’occasion, ces textes sont franchement pompiers.

D’autres fois, on se retrouve absolument étonnés. Lire la suite