Skip to content

Articles de la catégorie ‘Amour-Amitié’

De Renée Vivien (1877-1909), « Intérieur »

Dans mon âme a fleuri le miracle des roses.
Pour le mettre à l’abri, tenons les portes closes.

 Je défends mon bonheur, comme on fait des trésors,
Contre les regards durs et les bruits du dehors.
Lire la suite

L’amour

Bonne Fête, chère Acadienne, cher Acadien !

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que nous sommes nombreux à être franchement acadiens ou à avoir du sang acadien.

J’ai souvent répété à mes enfants d’en être fiers et de ne pas hésiter à témoigner que leur arrière-grand-mère paternelle, Rose Breault, était acadienne de souche. Lire la suite

Les amours des Œdipodes à ailes noires (Dissosteira carolina, Black-winged Grasshopprer)

Qui donc aurait dit que nous serions un jour témoins de leur fréquentation.

Bientôt, ils se placent côte-à-côte. Le plus petit serait-il la femelle ? Lire la suite

Ma chère amie Sylvia Berberi est partie

À la fin de l’été 1964, un groupe de quelque 28 filles et gars du début de la vingtaine pour la plupart se présentaient au département d’histoire et géographie de l’université Laval.

Nous venions pour suivre au moins trois années de cours en histoire, afin de devenir historiennes et historiens. Beaucoup venaient de la région immédiate de Québec. Mais d’autres d’ailleurs. Lire la suite

Avez-vous déjà imaginé que des milliers d’êtres et des milliers d’événements nous composent ?

Un jour, j’ai vu un film qui débutait de manière étonnante. Nous sommes dans une aérogare. Lire la suite

Carte de bons vœux

Connaissez-vous le grand poète argentin Roberto Juarroz (1925-1995) ?

Il est assez incroyable, merci. Aucune poésie ne déstabilise autant que la sienne, je trouve. D’abord, ses poèmes ne portent pas de titres, il préférait les numéroter. Exemple. Lire la suite

Deux tipules s’aimaient d’amour tendre

Soudées l’une à l’autre, en train de s’aimer pour la suite du monde, elles arrivent même à se déplacer ainsi.

Je les ai surprises en plein vol, attachées ainsi, se posant calmement sur deux autres feuilles. Lire la suite

« Chant du ciel » de Robert Desnos

La fleur des Alpes disait au coquillage : « tu luis »

Le coquillage disait à la mer : « tu résonnes »

La mer disait au bateau « tu trembles » Lire la suite