Skip to content

Articles de la catégorie ‘Phrases faisant naître réflexion’

Un monde complètement d’échanges et de dépendances

Selon la biologiste de l’évolution Lynn Margulis [1938-2011] : Toute la biosphère est un modèle de besoins et de contraintes qui s’entremêlent étroitement.

Certes, une espèce exploite l’autre, mais elle est en même temps dépendante de son existence : prendre ne suffit pas, il faut donner.

 

Joseph Scheppach, La conscience des plantes, Paris, Hachette, 2018, p. 207s.

Un biologiste nous parle

Humain, tout est dans la manière de s’exprimer qui nous plaît. Une coiffeuse ne décrira pas l’Univers de la même façon qu’une maraîchère. Les couleurs que nous donnons au réel diffèrent.

Dans son ouvrage Une Nuit, l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan décrit avec une quasi tendresse l’Univers le plus lointain que nous ne verrons jamais puisqu’il est en expansion, et que nous sommes nous-mêmes car le matériau qui nous constitue est le même. Lire la suite

Suis-je autiste ou neurotypique ?

Vous savez mon intérêt pour le cahier hebdomadaire — Sciences & médecine — du quotidien français Le Monde, édition du mercredi. Celui du 3 octobre 2018 contient un dossier sur l’autisme. Grand-père d’un petit-fils autiste léger, il me passe le miroir, me renvoie à moi-même. Lire la suite

Un mot de Satprem (1923-2007)

Tout est joie, mais nous avons oublié. Lire la suite

« Le livre des voyages de l’âme »

Il existe toutes sortes de livres de sagesse, de diverses couleurs, diverses approches. Un jour, si vous vous sentez disponible pour attaquer un ouvrage qui mène à un questionnement sur vous-même, jetez l’œil sur celui de Satprem, Par le corps de la Terre ou Le Sannyasin, publié chez Robert Laffont en 1974. Lire la suite

Trinh Xuan Thuan, sur la beauté

La beauté des choses est dans l’œil de celui qui les voit. Elle peut surgir à tous les coins de rue, se faufiler en chacun de nos objets quotidiens, pourvu que nous soyons disposés à la voir.

Lire la suite

« La vie puise l’ordre dans un océan de désordre »

Vous avez sans doute entendu parler de l’astrophysicien bouddhiste Trinh Xuan Thuan À quatre reprises déjà, je l’ai évoqué. Cet homme ne cherche pas à nous convertir au bouddhisme, mais il nous propose plutôt une réflexion sur la « machinerie cosmique », comme il l’écrit.

Ici, étonnamment, il nous dit le chaos nécessaire. Lire la suite

Connaissez-vous « Le Cri d’Archimède » d’Arthur Kœstler ?

Un  grand livre. Disponible maintenant en poche depuis 2011 chez Les Belles Lettres. Extrait d’un court passage.

Le besoin de conquête vient de la force, le besoin de participation vient du sublime étonnement. « Les hommes furent d’abord conduits à l’étude de la philosophie de la nature, comme ils le sont encore, par l’étonnement », dit Aristote. Maxwell conte ainsi son plus vieux souvenir d’enfance : « J’étais couché dans l’herbe, je regardais le soleil et je m’émerveillais. » Lire la suite

De l’écrivain français Honoré de Balzac (1799-1850)

Oublier est le grand secret des existences fortes et créatrices ; oublier à la manière de la nature, qui ne se connaît point de passé, qui recommence à toute heure les mystères de ses infatigables enfantements. Lire la suite

Quelques constats venus de la lecture d’Anton Ehrenzweig

Le grand ouvrage d’Anton Ehrenzweig (1908-1966) est une longue réflexion, costaude, sur la psychologie de l’art moderne, L’Ordre caché de l’art. Son sous-titre : Essai sur la psychologie de l’imagination artistique. L’auteur aurait pu également nous proposer : Psychanalyse de l’œuvre créatrice.

Lire la suite