Skip to content

Articles de la catégorie ‘Peinture, gravure, dessin, carte’

À la une de La Patrie, édition du 21 mars 1907

Dans la page hebdomadaire à l’intention des enfants

La Patrie (Montréal), édition du 14 mars 1908.

Il faut deviner où se cache le père Rhault.

Voilà la première mention sérieuse de dinosaure dans la presse québécoise de 1880 à 1910

Il faut sans doute en conclure que la paléontologie n’est guère développée. D’ailleurs, on les appelle dinosauriens et non dinosaures. Mais profitons de ce premier article, même court. Lire la suite

« Rimeurs, Rimes et Rimettes »

[Louis] Fréchette nous montre, dans ses « Originaux et Détraqués », un type du nom d’Aubin, qui ne peut dire deux phrases sans leur accoler des rimettes. Le conteur a peut-être chargé son sujet. C’est son droit. Lire la suite

Paysage hivernal

« Les plaisirs de l’hiver sur le versant du Mont-Royal, à Montréal »

Heureusement que nous n’avons pas les sentiments pessimistes du bonhomme Voltaire ni la maladie du paradoxe de l’infâme Rousseau. Un hiver sans neige ne serait pas un hiver pour nous, Canadiens. Oui, il nous faut de la neige et beaucoup de neige encore. Lire la suite

Pour éviter de perdre des œuvres d’Henri Julien

Henri Julien (1852-1908) fut un très grand dessinateur québécois. Il a travaillé comme illustrateur et caricaturiste dans plusieurs journaux de son temps, avant que la photographie ne s’impose. Il a peint également des personnages et des scènes de la vie quotidienne d’autrefois, encore imprégnées dans la tête de beaucoup de Québécois. Il est décédé, foudroyé rue Saint-Jacques à Montréal, le 17 septembre 1908. Lire la suite

Vous vous ennuyez, le soir, vous ne savez trop que faire

Allez glisser, vous reviendrez chez vous le cœur joyeux.

Nous voilà à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Nous conseillons fortement aux gens enclins à la mélancolie de diriger leurs pas alourdis du côté de la glissoire vers les 8 heures p.m.
Lire la suite

L’utilité du pont de glace

L’inspecteur municipal Ansley à la tête d’un détachement d’hommes a terminé le chemin  de Montréal à St-Lambert sur le pont de glace et les cultivateurs ont commencé hier à traverser des charges de foin. Lire la suite

L’hiver, la vie en forêt (second de deux billets)

Hier, nous rejoignions les forestiers dans leur lieu de travail. Les voici dans leur demeure, leur camp.

Quelle est la maison qui pourrait rivaliser d’hospitalité avec un de nos camps de chantier ? Quel est le voyageur attardé dans les bois, qui n’a pas été l’objet d’un cordial accueil de la part de ces hommes de chantier ? Lire la suite