Skip to content

Une seconde espèce de guêpe butine cette année dans le groseillier à maquereau

Il s’agit de la Dolichovespula maculata, communément appelée la « guêpe à taches blanches ». On la retrouve dans l’ensemble du Canada, sauf au Nunavut.

Cette espèce préfère les zones tempérées naturelles, comme les forêts ou les roches, mais aussi les zones de végétation dans les endroits urbains afin de construire son nid. Par exemple, il est possible de retrouver un nid appartenant à cette espèce près d’une maison, d’une cabane ou même près de poteaux électriques.

Et, comme pour la plupart des guêpes, il faut être prudent devant elle.

On peut consulter deux sites à son sujet. Celui de la collection Ouellet-Robert de l’université de Montréal, d’où provient la citation. Et celui de Jocelyn Dubé.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS