Skip to content

Vous arrive-t-il de rêver d’être chauve-souris ?

Mammifère pour mammifère ? Vous croyez que je me moque de vous ?

Je vous laisse seulement l’encadré d’un long article du journaliste Nathaniel Herzberg, Les secrets de la chauve-souris, « souche à virus » au système immunitaire d’exception.

Une exception vivante

Dans le règne animal, les chauves-souris tiennent une place tout à fait particulière. Une sorte d’exception vivante. Outre leur système de lutte antivirale unique, elles sont les seuls mammifères doués d’un vol actif. Ces reines de la nuit partagent également avec quelques espèces de cétacés (baleines, dauphins…) et une espèce de musaraigne le don de pouvoir se repérer, communiquer et même chasser grâce à l’écholocalisation.

Elles présentent en outre une longévité hors du commun, la plus importante rapportée à leur poids parmi les mammifères. Le murin de Brandt, qui atteint 40 ans pour 7 grammes, est le recordman absolu en la matière. Mais nombre d’autres espèces opèrent des prodiges, grâce à une succession de particularités. Ainsi les chiroptères ne développent jamais de cancer, leurs télomères (extrémités des chromosomes dans certaines cellules) ne raccourcissent pas, permettant la reproduction fidèle de l’information chromosomique, ils disposent d’un dispositif particulier de réparation de l’ADN et de nettoyage des cellules. Enfin, leur fameux système immunitaire les protège contre nombre de maladies.

 

Nathaniel Herzberg, « Les secrets de la chauve-souris, « souche à virus » au système immunitaire d’exception », Le Monde (Paris), 15 avril 2020. Édition numérique.

La photographie est de Berndt Fischer, de Biophoto. La légende précise Vol de nuit d’un grand rhinolophe fer-à-cheval, une des 1 300 espèces de chauves-souris.

Des chercheurs travaillent à percer le secret du système immunitaire incroyable de certaines espèces de chauve-souris. Comment en sont-elles venues à se protéger contre un grand nombre de virus et donc à connaître une longue espérance de vie ?

4 commentaires Publier un commentaire
  1. Un lecteur assidu #

    La plupart des gens les déteste, les craint, les redoute, les fuit et souhaite leur disparition.

    Ouch ❗️

    D’accord pour reconnaître que selon nos critères de la beauté on …repassera ❗️

    D’accord pour reconnaître que nous n’avons pas intérêt à les toucher.

    Mais aussi mince soit une médaille, convenons qu’elle a toujours 2 côtés, aussi minces soient-ils.

    Et contrairement à ce que nous serions portés à croire cet autre côté est pas mal plus
    ” épais ” 😜

    Imaginons un seul instant sa disparition soudaine 😳

    Documentez-vous avant la réalisation de votre souhait; vous allez pouvoir conclure
    autrement, rapidement …pour votre propre intérêt ❗️

    On vivrait dans un monde que je n’ose imaginer et encore moins souhaiter compte tenu de tous les services rendus 🎆

    15 avril 2020
  2. Jean Provencher #

    Ça semble bien être ça, en effet, selon les spécialistes.

    15 avril 2020
  3. R. Bouffard #

    On peut visiter les grottes au Nouveau-Mexique, remplies de chauves-souris.

    Le lien: https://www.trip-usa-canada.com/visiter-les-grottes-de-carlsbad-caverns/

    17 avril 2020
  4. Jean Provencher #

    Merci beaucoup du renseignement. Cependant, après ce virus, il est fort possible que, désormais, les voyages ne soient pas autant recommandés qu’aujourd’hui. À mon avis, un des effets prochains suite à cette crise sera assurément un grand resserrement dans les voyages.

    17 avril 2020

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS