Skip to content

Une invitation pour aujourd’hui même

Mon ami Jean Perron et moi sommes de nouveau à l’antenne à la radio communautaire CKRL MF, à Québec, pour une autre émission Les Routes enchantées, aujourd’hui dimanche, de 13 heures à 15 heures.

Coup de chapeau en démarrant à Benoît Labonté qui a animé pendant trois ans, durant les années 1970, de bien belles émissions. Le guitariste et percussionniste Carlos Santana s’amène le premier. La caravane sans fin de la réincarnation. Musique planante. Que Benoît aimait beaucoup. Et le ton sera donné.

Vous pouvez nous attraper dans la région de Québec avec votre appareil-radio.

Vous êtes ailleurs, pas de problème, gagnez le site internet de notre radio communautaire le 89,1 [http://www.ckrl.qc.ca/]. Voyez tout en haut à gauche « Écoute en direct ». Et le tour est joué.

Et, où que vous soyez dans le monde, vous pouvez également être avec nous par l’intermédiaire du site Radio Garden qui offre un grand nombre de radios du monde. En voici l’adresse : https://radio.garden/listen/ckrl/4desWfxM

Nous l’avons programmé pour que vous puissiez rapidement accéder à CKRL, au nord-est de l’Amérique du Nord. Vous pouvez vérifier dès maintenant la mise en ligne. Montez le son de votre ordinateur, cliquez sur cette adresse de Radio Garden, et vous êtes avec nous.

Si jamais, vous êtes retenu-e ailleurs, l’émission sera disponible en balado sur le site de CKRL pendant quelque deux ou trois semaines. Voyez ci-bas, Jean a préparé une carte disant comment se rendre sur le site de CKRL pour activer le balado de notre émission.

Donc, aujourd’hui, de 13 heures à 15 heures, à CKRL MF le 89,1.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. François Dumont #

    Je me souviens, à l’époque où Benoît Labonté réalisait des émissions (dont “Heureux qui comme Ulysse…”) d’avoir appelé à CKRL pour savoir quelle était la pièce qui jouait depuis dix minutes : Benoît m’avait donné plusieurs titres différents… Je n’avais pas remarqué les transitions! Je pense que Benoît était à la radio ce que sont les monteurs au cinéma. À l’époque où CKRL hésitait entre le pôle communautaire et le pôle expérimental, il était vraiment le maître de l’expérimentation.

    29 janvier 2020
  2. Jean Provencher #

    Merci infiniment, cher François, de ce témoignage. Je suis heureux que nous arrivions un brin à reconstituer un peu le passé de CKRL. Et c’est bien vrai ce que tu dis, Benoît arrivait à marier 3 ou 4 pièces sans même qu’on s’en rende compte à l’autre bout. Une merveille de création.

    29 janvier 2020

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS