Skip to content

Revoici la libellule Calopteryx maculata femelle

Vous vous souvenez ? ses petites taches blanches près des extrémités nous disent qu’elle est une femelle.

Je l’avais aperçue une première fois le 5 juillet dans un sous-bois au sud-ouest du terrain. Puis, le 11 juillet, toujours à cet endroit, je découvrais que madame était accompagnée d’un long personnage bleu aux ailes noires immaculées.

Et la voici, toujours dans son sous-bois, son lieu de vie, redevenue seule. Je me déplace vers elle, mais elle refuse de fuir, ne fait que changer de feuille, intriguée par ma présence.

Beaucoup d’insectes, non occupés à la pollinisation, agissent ainsi, pour amasser, immobiles, de l’information nouvelle.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. Un lecteur assidu #

    Bonjour,

    Je suis toujours impressionné par vos connaissances.

    À chaque fois je me demande notamment comment vous réussissez à déterminer le sexe des ” bibittes “.

    Continuez de vous amuser…et aussi de nous instruire.

    Bravo encore.

    21 juillet 2019
  2. Jean Provencher #

    Cher Lecteur assidu, pour être franc, je commence à avoir une bibliothèque-Nature qui finit par me coûter des sous. mais, dans le cas de cette belle libellule, l’info se trouve sur le site internet des libellules du Québec, avec page photos, à l’adresse suivant : http://entomofaune.qc.ca/entomofaune/odonates/odoindex.html

    Merci beaucoup.

    21 juillet 2019

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS