Skip to content

Voici la libellule Saffran Sympetrum juvénile

Elle porte aussi le nom anglais de Saffron-winged meadowhawk Sympetrum.

J’aime cette toute jeune, car, d’une année à l’autre, invariablement, à ce temps-ci de l’été, elle s’approche et se pose, très curieuse, et demeure longtemps à observer la bête que nous sommes.

Et, toujours, je me demande ce que signifie de sa part le fait de poser ses ailes ainsi vers l’« objet observé », comme des bras qui se tendent vers la « chose ».

Et rien ne l’effraie, contrairement à certaines autres libellules. Après un certain temps, elle repart à la chasse d’insectes volants, mais bientôt revient à nouveau se poser tout près et puis observer. Elle apprend, dirait-on, emmagasine de l’information.

J’aime lui parler.

Arrivera-ton, un jour, à connaître ses réflexions de jeune vivante ?

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS