Skip to content

Articles de la catégorie ‘Portes, synanthropie, éthologie’

Et qui est donc cette petite qui vient se loger sur le bout de mon doigt, alors que je suis assis sur une des marches de la galerie ?

Est-ce que tu sais qui je suis ?

Toi, est-ce que tu as une mémoire ? Sans doute. Il n’y a pas de vivant qui vient à la vie sans une mémoire. Lire la suite

Avez-vous vu passer ce livre paru l’année dernière en français ?

L’art d’habiter la terre, du journaliste, essayiste et chercheur indépendant américain Kirkpatrick Sale.

Paru aux Éditions Wildproject, en France, en 2020.

Vous avez simplement un jardin, une terre, un coin du monde, depuis un moment que vous y êtes maintenant attaché. C’est pour vous. Lire la suite

Je suis retourné saluer madame Calopteryx dans son domaine

Là où habitent d’autres libellules et quelques papillons.

Elle est en pleine forme. Lire la suite

Beaucoup de celles et ceux qui habitent ce lieu sont tout à fait disponibles à des échanges

Il y a des conditions. Être seul. Faire le moindre bruit possible. Privilégier la douceur. Bouger, mais lentement. Idéalement, demeurer des moments immobiles. Et, bientôt, depuis des jours, les vivants ont une idée de qui vous êtes. Lire la suite

Rappelez-vous

C’est cette libellule qui, le 26 mai, faisait des « 8 », allait et revenait près de moi et s’est posée à deux reprises devant moi.

Il s’agit de l’Ophiogomphus carolus. Lire la suite

Arriver à être dans un monde commun avec une libellule

La libellule est en plein centre de l’image

Hier, je partais pour aller voir si des butineurs étaient présents dans le jeune lilas en fleur. Je traversais dans des herbes hautes et des framboisiers sauvages. Lire la suite

Aujourd’hui, 25 mai, avec le bon vent d’ouest, les papillons ne sortent guère

Les Bourdons fébriles (Bombus impatiens), eux, bien  habillés, se vautrent dans le plus grand des deux lilas.

Ils sont même quatre à passer d’un bouquet à l’autre. Lire la suite

Parfois il m’arrive de voir un questionnement dans l’œil d’un oiseau

Chez ce Bruant chanteur, par exemple.

Il y a plus qu’un simple regard. Ça trotte dans sa tête. Des idées circulent. Je suis autre chose que les vivants qu’il côtoie dans son monde. Lire la suite

Retour en bordure de la mare des Grenouilles des bois

J’ai passé de longs moments tout à fait immobile en bordure cette mare avant-hier. Retournons-y. Lire la suite

L’étonnement !

Les oiseaux ont aussi la pensée, tout comme nous. Et, qui sait, la fascination.

Comme à l’égard de tout vivant, quel qu’il soit, nos « considérations » devraient être respectueuses. Lire la suite