Skip to content

Articles de la catégorie ‘Portes, synanthropie, éthologie’

Tiens, voici l’Argyope aurentia

Moins spectaculaire cette année qu’en 2021 et 2020.

Un peu après la mi-septembre, elle tisse une pochette veineuse dans laquelle elle dépose ses œufs et meurt. Lire la suite

Et revoici le Cardinal à poitrine rose

Ses réactions laissent croire qu’il est fort intelligent.

Ça trotte dans sa tête.

Il est habitué à des milieux où on ne trouve pas d’humains. Lire la suite

« Il y a un couvercle, j’en suis certaine ! »

Chez les vivants, il y en a toujours un plus intelligent que les autres.

Ici, c’est cette femelle Chardonneret. Et elle travaille.

Humains, nous avons quelque chose en commun avec elle. Lire la suite

Il a décidé de se rendre à son point de rencontre, où il fait partie du monde de la nature

Lire la suite

Le chat sait complètement se marier avec la nature

Il en fait partie.

Nous ? Non.

Il serait incapable de vivre cloîtré dans une maison fermée. Lire la suite

Et qui est donc cette petite qui vient se loger sur le bout de mon doigt, alors que je suis assis sur une des marches de la galerie ?

Est-ce que tu sais qui je suis ?

Toi, est-ce que tu as une mémoire ? Sans doute. Il n’y a pas de vivant qui vient à la vie sans une mémoire. Lire la suite

Avez-vous vu passer ce livre paru l’année dernière en français ?

L’art d’habiter la terre, du journaliste, essayiste et chercheur indépendant américain Kirkpatrick Sale.

Paru aux Éditions Wildproject, en France, en 2020.

Vous avez simplement un jardin, une terre, un coin du monde, depuis un moment que vous y êtes maintenant attaché. C’est pour vous. Lire la suite

Je suis retourné saluer madame Calopteryx dans son domaine

Là où habitent d’autres libellules et quelques papillons.

Elle est en pleine forme. Lire la suite

Beaucoup de celles et ceux qui habitent ce lieu sont tout à fait disponibles à des échanges

Il y a des conditions. Être seul. Faire le moindre bruit possible. Privilégier la douceur. Bouger, mais lentement. Idéalement, demeurer des moments immobiles. Et, bientôt, depuis des jours, les vivants ont une idée de qui vous êtes. Lire la suite

Rappelez-vous

C’est cette libellule qui, le 26 mai, faisait des « 8 », allait et revenait près de moi et s’est posée à deux reprises devant moi.

Il s’agit de l’Ophiogomphus carolus. Lire la suite