Skip to content

Articles de la catégorie ‘Portes, synanthropie, éthologie’

Il faut que je vous raconte

Depuis quelques années seulement, nous sommes à découvrir une forme d’intelligence chez les insectes. Lire la suite

Voici la libellule Safran Sympetrum juvénile

Elle porte aussi le nom anglais de Saffron-winged meadowhawk Sympetrum. Lire la suite

L’interdépendance entre les vivants

Parfois il m’arrive de croire à l’interdépendance entre les vivants. Lire la suite

Être longuement observé par un insecte

Je vous souhaite de connaître un jour ce plaisir. Lire la suite

Un jeune chevreuil, domestiqué au nord-est d’East-Angus, dans les Cantons

M. David Bennett, de Brookbury, a un joli chevreuil apprivoisé chez lui.

L’an dernier, en allant chercher ses vaches, il, avait trouvé un tout jeune chevreuil paraissant épuisé par la faim. On suppose que la mère avait été tuée. M. Bennett prit le petit animal et lui fit boire du lait. Lire la suite

La guêpe jaune, dite Guêpe Polistes dominulus, est une passionnée des fleurs du Groseillier à maquereau

On dit qu’elle est capable de déduction et de raisonnement logique. Par exemple, si A est supérieur à B, et B est supérieur à C, alors A est supérieur à C. Lire la suite

Être un animal autre qu’un humain

Il est fascinant d’avoir à répondre à cette question. Bien sûr, nous avons beaucoup en commun. Le partage des conditions climatiques où nous vivons. Le soleil et le temps gris. Lire la suite

Le père de l’éthologie

Jacob von Uexküll (1864-1944), biologiste, zoologiste et philosophe, maître de Konrad Lorenz, est le premier à avoir ouvert une grande réflexion sur les compréhensions du monde entre les vivants.

Il devait lancer la démarche grâce à son concept d’Umwelt, selon lequel chaque espèce vivante a son univers propre, auquel elle donne sens et qui lui impose ses déterminations. Il publiera son ouvrage majeur en 1934, appelé alors Mondes animaux et monde humain, portant aujourd’hui le titre de Milieu animal et milieu humain. Extraits. Lire la suite

Par bonheur, les années 2010 auront été majeures pour la compréhension du vécu des autres vivants que nous

À ce sujet, les études pullulent dans mille et un domaines. Il suffit simplement d’être attentif pour s’en rendre compte. Lire la suite

Hommage à un grand homme

Biologiste et philosophe de nationalité allemande, né en Estonie, voilà Jacob von Uexküll (1864-1944).

Il est celui qui, un jour, a eu l’intuition fondamentale que chaque animal, chacun de nous y compris bien sûr, est en relation avec son environnement par l’intermédiaire des sens physiologiques de l’espèce à laquelle il appartient. On donne le nom d’Umwelt à sa manière d’être de chaque vivant. Lire la suite