Skip to content

Qui donc se rappelle du restaurant Chez Marino à Québec ?

Au sortir de la Seconde guerre mondiale, il n’existe pas encore. Mais il ouvre avant la fin des années 1940. Et, en 1950, selon l’annuaire Marcotte, il est bien là au 34 rue Dauphine, tout juste hors des murs du Vieux-Québec, à l’ombre de la porte Kent.

Le restaurant exproprié en 1968 disparaîtra avec l’aménagement de la Colline parlementaire.

Je garde souvenir de ce resto. Au début des années 1950, la Troupe des petits chanteurs trifluviens dont je faisais partie rend visite au premier ministre du Québec, Maurice Lenoblet Duplessis, député de Trois-Rivières. Pour le repas, on nous invite au restaurant Chez Marino.

Marino Bragoli (1907-2006) fut propriétaire de ce restaurant. Son frère Giovanni l’assistait.

Après la fermeture de Chez Marino, Giovanni ouvre le Veau d’or, toujours là au 801, rue Saint-Jean, coin Saint-Augustin. Il fut un temps où ce dernier resto fut le préféré du journaliste Pierre Chaloult.

Voir l’article de mon ami Yvon Boisclair sur internet.

No comments yet

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS