Skip to content

Coudon, Vous êtes-vous procuré cet ouvrage ?

À Vous de langue française, où que Vous soyez, si vous vous intéressez aux bêtes, y compris à vous-même, c’est majeur, le genre de livre qu’on espérait depuis un long moment. Je Vous le dis, vous n’avez pas idée. Et avec les médias d’aujourd’hui, Vous pouvez assurément le commander.

J’y ai même appris pourquoi je suis capable de mouvoir mes oreilles.

Et voici une présentation.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. Louis Bélanger #

    Je suis à le lire. J’ai appris que ce n’est pas de la faute à Ève si les femmes enfantent dans la douleur, mais “Parce que la structure du bassin est un compromis entre les besoins de l’accouchement et ceux de la marche bipède. L’ouverture formée par les os du bassin, que nous avons hérité de l’ancêtre commun aux primates anthropoides et aux premiers hominidés, doit demeurer étroite pour que la marche bipède soit possible. Mais, au cours de l’évolution, notre espèce a acquis un cerveau si volumineux que la tête du bébé est maintenant trop grosse pour passer finalement par cette ouverture. La contrainte imposée par la taille du bassin ne favorise pas et n’empêche pas l’adaptation globale de notre espèce, mais elle est à l’origine des douleurs épouvantables de l’accouchement.”

    Sans blague, un excellent livre, et très bien écrit.

    23 novembre 2017
  2. Jean Provencher #

    C’est vraiment un grand livre. Si tout ce qui paraît pouvait avoir cette qualité, nous serions vraiment enrichis. Dans ce domaine, c’est l’œuvre d’une vie.

    24 novembre 2017

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS