Skip to content

«Les petits oiseaux blancs»

Qui sait qu’au moins deux de nos premiers ministres québécois furent écrivains et poètes ?

Il s’agit du premier à diriger le Québec en 1867, Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, et Félix Gabriel Marchand, en poste de 1897 à son décès en 1900.

Et quelle surprise de constater que Chauveau, donnant la parole à un enfant dans le texte Joies naïves, y va de quelques mots sur un de nos oiseaux favoris, le Bruant des neiges ! L’enfant questionne sa mère.

Les petits oiseaux blancs viendront-ils cette année,

Sortant de la forêt, jouer dans la vallée ?

Ils n’ont point peur de nous, et ne sont point frileux;

Car, pour eux, la neige est une couche molle,

Elle est aussi bien froide. Oh ! je serais heureux,

Si, comme l’an dernier, notre maître d’école

Voulait laisser encor sautiller sur les bancs

Les petits oiseaux blancs !

 

Texte puisé dans le livre d’André-Napoléon Montpetit (1840-1898), Nouvelle série de livres de lecture graduée, Troisième livre, Montréal, J. B. Roland & Fils, 1876, p. 298.

2 commentaires Publier un commentaire
  1. Nicole Richer #

    ‘Les petits oiseaux blancs vont-ils revenir ? C’est une question que je me pose aussi au début de chaque hiver… ils représentent mes oiseaux annonciateurs de neige.

    En 1990, lorsque nous avons pris possession de notre maison, le cultivateur voisin m’avait dit: “Nicole, tu verras, lorsque tu vois ces oiseaux blancs … c’est que la neige arrivera dans quelques jours !”

    Si par centaines, je les observe sur le rang se nourrissant des grains de maïs échappés par le cultivateur, immanquablement, la neige arrivera alors je prépare mes raquettes pour une belle randonnée.

    Belle journée à vous,

    14 janvier 2017
  2. Jean Provencher #

    Merci infiniment, chère Nicole, de ce témoignage. J’ai toujours trouvé qu’une culture dans un milieu donné se constitue d’observations semblables.

    14 janvier 2017

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS