Skip to content

Le Dindon sauvage

Soudain, devant chez moi, en bordure du bois, le Dindon sauvage (Meleagris gallopavo, Wild Turkey). Quel oiseau impressionnant ! Je ne l’avais vu qu’au cinéma et dans les livres d’images. Un mâle, haut sur pattes, seul, bien craintif. Il y aurait une très longue histoire à écrire sur lui. À l’état sauvage, son très lointain lieu d’origine est le Mexique. Au Québec, il fut de tout temps bien rare, car il est à la limite nord de son aire possible de vie.

Dans son ouvrage L’Office et la bouche, Histoire des mœurs de la table en France, 1300-1789 (Calmann-Lévy, 1984), Barbara Ketcham Wheaton écrit : «Au XVIe siècle, le seul et unique aliment originaire du Nouveau Monde accepté d’emblée par ces derniers [les Français] sera la dinde. Le «coq d’Inde» comme on l’appelle alors […] est rapporté du Mexique en Espagne au début du siècle. Sa vogue se répand très vite dans toute l’Europe, où il remplace bientôt le paon dans les banquets.»

En 1861, James MacPherson LeMoine, dans Ornithologie du Canada, dit que l’oiseau ne se trouve seulement qu’au Haut-Canada (en Ontario). «Le mâle lorsqu’il atteint toute sa grosseur mesure quatre pieds du haut du bec à l’extrémité de la queue. […] Un vieux Gouverneur de Trois-Rivières écrivait en 1663 : Pour le Coq d’Inde sauvage, il ne s’en trouve point à Québec, ni à Trois-Rivières, ni à Montréal; mais dans le pays des Iroquois, et dans le pays où demeuraient autrefois les Hurons, il y en a des quantités, et dont la chair est bien plus délicate que des Coqs d’Inde domestiques».

* * *

Nous voilà le 15 avril, 16h. 20. Mon amie Christiane m’envoie deux images d’une belle Dinde sauvage vue, en compagnie de son amoureux, dans la Beauce en fin de semaine. Elle m’écrit : Sur la route, samedi,  entre Beauceville et Saint-Joseph (Beauce). Une femelle pas très jolie. On essayait de lui faire quitter la route. Pas moyen et pas peureuse, à part ça. Merci, chère Christiane. Salutations à Jean.

12 commentaires Publier un commentaire
  1. Depuis 2 ans environ, nous en apercevons beaucoup par chez nous. Ils se promènent en groupes de 6 à 10 environ et ce sont en effet des oiseaux bien impressionnants! Il m’arrive régulièrement d’en croiser sur la route, ils la traversent tranquillement, comme si c’était tout naturel. Comme on n’en voyait pas avant, la rencontre est toujours surprenante! :) Cet hiver, malgré le froid, j’en ai vu bien souvent. C’est étonnant!

    14 avril 2014
  2. Jean Provencher #

    Chanceuse êtes-vous, chère Geneviève ! Vous devez sans doute habiter pas loin de la frontière. Ô merci beaucoup de votre témoignage ! Ça rassure de savoir qu’il s’en trouve à l’occasion des groupes de 6 à 10. Chez moi, en 38 ans le 26 avril prochain, jamais je ne l’avais aperçu. Merci encore.

    14 avril 2014
  3. Marielle #

    Pour ma part, je n’ai vu que les pistes dans un bois ou je fais de la raquette et une personne qui fréquente aussi ce bois m’a assuré que c’était des dindons sauvages. Mon cousin me dit en voir régulièrement sur la 138 à Deschambault et Portneuf.

    14 avril 2014
  4. Jean Provencher #

    Vraiment étonnant ce que vous me dites, chère Marielle. Il faudrait lancer un appel à toutes et tous. Je lis qu’on ne trouve pas de Dindon sauvage au nord du Saint-Laurent, le fleuve constituant une barrière.

    14 avril 2014
  5. Belle Acadienne #

    Il y avait un reportage très intéressant sur ce sujet samedi dernier à La Semaine Verte. Avis aux intéressés car l’émission est rediffusée à Explora et RDI. Moi aussi j’en ai vu l’automne dernier sur la 40 entre Deschambault et Portneuf. Je me demandais si je rêvais…Il y a moins de neige et les hivers sont moins rigoureux. Ils se nourrissent de maïs qui est laissé dans les champs. Le ministère de la Faune s’intéresse de près à eux.

    15 avril 2014
  6. Jean Provencher #

    Manifestement, Belle Acadienne, il faut croire que le Dindon sauvage est maintenant rendu au nord du fleuve. Cependant, on ne le mentionne pas dans le reportage-télé de Radio-Canada. Pour les personnes intéressées, voici l’adresse de ce reportage :

    http://ici.radio-canada.ca/emissions/la_semaine_verte/2011-2012/chronique.asp?idChronique=187032

    Merci beaucoup, Belle Acadienne, de ces infos.

    15 avril 2014
  7. Merci pour le lien! Je vais voir ça tout de suite! Ça m’intéresse beaucoup!

    15 avril 2014
  8. Jean Provencher #

    Je me rends, je me rends ! Mon ami Mario, grand ornithologue, m’envoie une carte de distribution du Dindon sauvage au Québec; il suffit de l’agrandir pour voyager régionalement ou localement au Québec. L’oiseau est bel et bien au nord du Saint-Laurent. Beaupré, La Baie, Matane, même le nord de l’Abitibi. Merci, cher Mario. Et merci à toutes vous autres — Geneviève, Marielle et Belle Acadienne — pour m’avoir mis le nez dans la soucoupe de lait comme on le fait au p’tit minou. Voici cette carte :

    http://ebird.org/ebird/qc/map/wiltur?neg=true&env.minX=-82.28891002950104&env.minY=44.24942855574547&env.maxX=-63.91976940450104&env.maxY=50.349228206830425&zh=true&gp=false&ev=Z&mr=1-12&bmo=1&emo=12&yr=all

    15 avril 2014
  9. Eric #

    Bonjour a tous. L’été dernier il y en avait environ 5 qui ce promenaient dans les champs et les forets de la ville, aujourd’hui il y en a environs 15 dans le champs devant ma maison. A cette vitesse je n’ose pas deviner le nombre l’an prochain. En espérant qu’il n’attirerons pas les chasseurs.

    29 août 2016
  10. Jean Provencher #

    L’oiseau gagne l’Est du Québec maintenant. J’aime beaucoup l’apercevoir.
    Je ne sais si la chasse aux dindons est réglementée au Québec.

    29 août 2016
  11. sylvie denis #

    Bonjour j’ai aperçu un groupe de dinde sauvage a papinauville en Outaouais ils traversaient la route tranquillement très impressionnant.

    10 novembre 2018
  12. Jean Provencher #

    À ce temps-ci de l’année, chère Vous, les dindons vont sans doute bouger, quitter le lieu où ils ont passé l’été, partir à la recherche de nourriture pour l’hiver.

    Merci beaucoup pour cette observation.

    10 novembre 2018

Publier un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Vous pouvez utiliser des balises HTML de base dans votre commentaire.

S'abonner aux commentaires via RSS