Skip to content

Articles de la catégorie ‘Communications et transports’

En 1900, des pigeons voyageurs travaillent souvent aux communications

Ici, la ville de Montréal, consciente de l’utilité de ces oiseaux, commence à en  former un certain nombre. Lire la suite

Enfin les transatlantiques peuvent naviguer la nuit sur le fleuve Saint-Laurent

Le « Sicilian », ligne Allan, capitaine Fairful, est entré dans notre port, hier soir, un peu après neuf heures.

Jamais, assure-t-on, un transatlantique n’est arrivé aussi tard à Montréal. Lire la suite

À Québec, il fait mauvais, on s’encabanne

Depuis quatre jours, on n’a pas vu le soleil à Québec. Lire la suite

J’aime cet entrefilet dans un quotidien montréalais en 1893

Les premiers bâtiments à voiles de la saison sont entrés dans le port. Lire la suite

« On se serait cru à la veille d’une revue navale »

Enfin, la débâcle a eu lieu au Cap Rouge.

Le chenal y est libre, mais il, y a de forts amoncellements de glace sur les rives du fleuve. Lire la suite

Les grands bateaux, à l’arrêt à Québec, attendent que la glace se brise à Cap-Rouge

À dix heures, hier soir, un commencement de débâcle a eu lieu au Cap Rouge. Lire la suite

À la fin du 19e siècle, la langue française est la langue commune en Occident

Le quotidien montréalais La Patrie fait sa une d’un article du New York Sun. Lire la suite

Un journal publié au sommet du mont Washington

Ce lieu dans l’État du New Hampshire, en Nouvelle-Angleterre, est connu de beaucoup de Québécois. Il s’agit du point le plus élevé du Nord-Est des États-Unis, dans les montagnes Blanches. Une altitude de 1 917 mètres.

Petit fait historique, un journal y fut publié. Lire la suite

L’hiver venu, sur le fleuve Saint-Laurent proposant une glace fine, sans bourguignons, on peut emprunter le bateau-patins comme moyen de locomotion

Il faut s’aider du vent, bien sûr. Lire la suite

Saint-Jérôme craint l’inondation

La crue des eaux causée par la fonte des neiges est plus considérable, cette année, qu’elle ne l’a été depuis neuf à dix ans. Lire la suite