Skip to content

Articles de la catégorie ‘L’histoire’

Savez-vous que vous avez sans doute dans votre capital génétique une portion de Néandertal ?

Cela est maintenant attesté. Et, par bonheur, cette découverte a permis d’annoblir davantage à nos yeux Néandertal, jugé précédemment rustre, mal dégrossi, n’ayant rien à voir avec notre « noblesse », celle du Sapiens.

Mon fils a 4% de capital génétique de Néandertal, et j’en ai 1, 6%. Lire la suite

La Saint-Jean à Montréal en 1903

Malgré une pluie menaçante, la foule s’était transportée énorme au parc Lafontaine, mardi soir, veille de la fête nationale. Lire la suite

Une nouvelle de Warwick, aujourd’hui le pays de mon ramoneur

Nous avons eu une pluie bienfaisante, samedi soir et dimanche ; c’est la première que nous ayons eue depuis le mois d’avril.

 

Le Canada (Montréal), 25 juin 1903.

Où donc est passé Jules ?

Sans doute parti de crainte d’être victime d’une adoption forcée. Mais comment a-t-il pu prendre connaissance de l’annonce que j’avais placée à son sujet sur ce site ? Lire la suite

Ma maison continue de parler

Dans la série « La maison bavarde », elle livre des messages.

Une nouvelle pièce échappée sur une marche de ma galerie avant.

Il y eut donc un fumeur de cigarettes dans cette résidence, peut-être même une fille ou une femme. Mais comme matériel de calfeutrage, il s’est vu mieux. Lire la suite

Quand je relis Le Grand Meaulnes, d’Alain-Fournier

Il me semble que cette image apparaît. Et pourtant je suis bien de ce côté-ci du monde, et non dans un petit village de Sologne, près de Vierzon. Et la belle Yvonne de Galais n’y est pas.

La journée nationale des Autochtones (21 juin)

Alanis Obomsawin (née en 1932), Abénaquise, cinéaste documentariste, auteure et conteuse. Artiste multidisciplinaire, elle est aussi interprète et dessinatrice, créatrice de gravures et de lithographies. Elle travaille sur la culture et l’histoire des Amérindiens. Lire la suite

Rostand, l’auteur de Cyrano de Bergerac, fête son entrée à l’Académie française

Edmond Rostand dramatique, après sa réception parmi les Immortels de l’Académie française, a donné un dîner à quelques-uns de ses admirateurs. Lire la suite

On admet un perroquet comme témoin

La nouvelle parvient de New York. Lire la suite

L’écrivain Louis Fréchette sur le rire

Louis Fréchette

La gaieté n’est pas le bonheur, mais c’est encore ce qui s’en rapproche le plus ; c’en est l’illusion ravissante et dorée.

Comme toutes les illusions, elle est, hélas ! trompeuse, factice, plus ou moins fugace. C’est l’image réfléchie par un miroir ; image éphémère, irréelle, mais aussi fidèle, aussi vivante, aussi trompe-l’œil que puisse être une image. Lire la suite