Skip to content

Articles de la catégorie ‘Portes, synanthropie, éthologie’

Parfois il m’arrive de penser que les bêtes autres que nous-mêmes aimeraient pouvoir parler

L’idée m’est venue l’année dernière, le 4 mai, à la rencontre de ce cheval sur ma route. Lire la suite

« Les abeilles aiment compter et maîtrisent le concept du zéro »

Nous vivons une période fascinante. Très bientôt, nous pourrons renouveler le discours sur le pourquoi il faut prendre soin de notre Planète. Lire la suite

À la gogâille

Celle de droite est plus sauvage que l’autre. C’est bien celle de gauche qui l’a entraînée. Lire la suite

Enfin un hommage à l’Étourneau sansonnet !

L’Étourneau sansonnet

On rend volontiers les étourneaux responsables du déclin de certains oiseaux nicheurs comme le merlebleu de l’Est, mais des recherches ont établi qu’ils n’y étaient sans doute pour rien. Lire la suite

Nouvel arrêt sur la Corneille d’Amérique

Est-ce bien vrai ce qu’on raconte sur sa puissante mémoire ?

Dans son pavé Le Génie des Oiseaux, la journaliste et naturaliste Jennifer Ackerman s’attarde, le temps de quelques lignes, à la reconnaissance des visages humains chez la corneille. Lire la suite

J’ai joué avec cet oiseau

Est-ce une corneille, est-ce un Grand Corbeau ? Mon ami Mario me dirait qu’il est difficile de départager les deux, car la plus grosse des corneilles est quasi de la taille du plus petit des Grands Corbeaux. Lire la suite

Nous faisons en ce moment un grand effort du côté de l’éthologie

C’est là un monde absolument captivant. L’éthologie est une science qui étudie comment fonctionnent les organismes dans leur environnement naturel et quels sont leurs comportements. Lire la suite

« Nous sommes tous prisonniers d’un cerveau »

Je viens de terminer l’ouvrage de Luc-Alain Giraldeau, Dans l’œil du pigeon. Vous souhaitez être ébranlé dans vos connaissances, plongez-y. En gros, je dirais qu’on y apprend que tout être vivant est le fruit d’une très longue évolution, ce qui est incontestable si vous n’êtes pas créationniste. Mais avançons-nous. Lire la suite

Coudon, Vous êtes-vous procuré cet ouvrage ?

À Vous de langue française, où que Vous soyez, si vous vous intéressez aux bêtes, y compris à vous-même, c’est majeur, le genre de livre qu’on espérait depuis un long moment. Je Vous le dis, vous n’avez pas idée. Et avec les médias d’aujourd’hui, Vous pouvez assurément le commander.

J’y ai même appris pourquoi je suis capable de mouvoir mes oreilles.

Et voici une présentation.

Malgré ces grands vents et ces fortes pluies, les framboisiers sauvages résistent

Deux plants font l’arc de cercle, touchant presque au sol. La charge est lourde à porter et l’été fut long.

Mais on tient, on tient.

Bien sûr que je leur parle et les touche doucement. Lire la suite